Mélanie Jannard: auteure et «booktubeuse»

Mélanie Jannard était un des mentors du concours... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Mélanie Jannard était un des mentors du concours Livre-toi. La femme de 30 ans a lancé sa chaîne BookTube, Mel Jannard, il y a bientôt deux ans.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Salon du livre de Montréal 2016

Arts

Salon du livre de Montréal 2016

Découvrez nos entrevues avec les écrivains et les moments forts du Salon du livre de Montréal 2017. »

Il n'y a pas si longtemps, l'expression «booktubeur» provoquait un froncement de sourcils dans le monde des livres. Plus maintenant. Même le Salon du livre a accueilli ce phénomène, particulièrement populaire auprès des jeunes.

Samedi, on couronnera donc la grande gagnante du concours Livre-toi, organisé par l'Association nationale des éditeurs de livres (ANEL). Destiné aux jeunes de 12 à 21 ans, ce concours invitait les personnes souhaitant créer une vidéo pour parler de leur livre québécois ou franco-canadien préféré. La réponse, majoritairement féminine, a été enthousiaste. 

Après une tournée dans les différents salons du livre du Québec, on présente samedi les trois lauréates de la grande région de Montréal, en plus de dévoiler la grande gagnante.

Une lectrice ordinaire

Mélanie Jannard était un des mentors de ce concours. La femme de 30 ans a lancé sa chaîne BookTube, Mel Jannard, il y a bientôt deux ans.

«J'avais envie d'avoir mon projet à moi plutôt que de participer au blogue ou à la chaîne de quelqu'un d'autre», confie la jeune auteure, qui a publié, plus tôt cette année, un recueil de poèmes, Calamine, aux éditions de l'Hexagone.

«Je suis une lectrice ordinaire, je ne suis pas tout le temps en train de lire, et c'est ce que je voulais mettre de l'avant. On n'a pas besoin d'avoir étudié en littérature et d'être littéraire à fond pour parler de livres.»

«Mon objectif serait de diffuser une critique toutes les deux semaines environ, ajoute-t-elle, mais pour l'instant, je n'y arrive pas. Je suis très perfectionniste, et comme je travaille dans le monde des livres, principalement comme réviseure, je soigne mes critiques. Je ne veux pas traiter les livres de manière superficielle.»

Mel Jannard rejoint «des gens que les maisons d'édition ne ciblent pas nécessairement», précise-t-elle. «Je parle de littérature contemporaine, des livres que moi je lis et qui peuvent attirer les plus jeunes aussi.»

Pour cette raison, la jeune femme, qui a également participé au recueil de nouvelles Cartographies II: Couronne Nord (La Mèche), est souvent invitée dans les écoles pour présenter des ateliers sur la réalisation d'une chaîne BookTube. 

«Il y a des profs qui demandent à leurs élèves de présenter leurs oraux sous forme de vidéo et les jeunes aiment beaucoup cet exercice», souligne la jeune femme. C'est donc un condensé de la conférence qu'elle donne dans les classes que Mélanie Jannard présentera aux visiteurs du Salon du livre cet après-midi.

Séance de dédicaces

> Demain de 15 h 30 à 17 h et dimanche de 10 h à 11 h 30 pour son recueil de poésie Calamine (Hexagone)

> Aujourd'hui de 19 h à 20 h pour le recueil de nouvelles Cartographies II: Couronne Nord (La Mèche)

> Aujourd'hui à 14 h: Atelier «Créer sa chaîne BookTube» (pour les 8 à 17 ans), au Carrefour




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer