• Accueil > 
  • Arts 
  • > La liste de Natalie Choquette 

La liste de Natalie Choquette

Cette semaine, la cantatrice Natalie Choquette nous fait part... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Cette semaine, la cantatrice Natalie Choquette nous fait part de ses coups de coeur culturels.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Natalie Choquette, charmante soprano qui séduit autant les enfants que leurs parents, est la porte-parole du 6e Festival Classica, qui aura lieu du 29 mai au 5 juin à Saint-Lambert, tout en proposant des concerts « satellites » dans d'autres municipalités comme Boucherville, Brossard, Saint-Constant et Westmount.

Un festival que Natalie Choquette porte visiblement dans son coeur. « Comme nous avons de Led Zeppelin à Rossini, je trouve que ça permet des découvertes, dit-elle. C'est très festif et riche comme festival ; c'est vraiment associé à la joie de vivre, je trouve. Dans la rue, il y aura de la bonne bouffe, des arts visuels, on invite des jeunes à venir jouer, c'est vraiment multigénérationnel. Le but premier est de rapprocher les gens de la musique classique sans se fermer à tous les autres registres de musique. »

La soprano présentera son spectacle Diva By Night - « une fantaisie hilarante », promet-elle - le 5 juin à la Paroisse catholique de Saint-Lambert, au sein d'une programmation qui compte une cinquantaine de concerts en salle et à l'extérieur.

L'horaire de la sympathique diva est particulièrement chargé, puisqu'elle présentera une version adaptée de Diva by Night au festival ComediHa ! de Québec, qu'elle se produira en Équateur et en Italie, qu'elle poursuivra sa tournée pour enfants, en plus de se lancer, après quelques albums jeunesse, dans l'écriture d'un thriller pour les ados. Le tout en gardant comme priorité de s'occuper de sa petite-fille. « J'aime tellement les enfants. Leurs rires, c'est une drogue pour moi. »

www.festivalclassica.com

Voici ses choix : 

Pompeii au MBAM

« J'adore l'Italie, c'est un pays que j'ai habité pendant cinq ans, et j'avais visité Pompéi quand j'étais petite. Et là, nous avons la chance d'avoir à Montréal cette incroyable exposition sur cette ville figée dans le temps. On voit le quotidien des gens à partir des fresques, des mosaïques. C'est vraiment une superbe exposition ; c'est fascinant d'y voir que les gens étaient pareils à nous, au fond. » Au Musée des beaux-arts de Montréal jusqu'au 5 septembre.

Les variations Goldberg par Glenn Gould

« C'est un de mes disques préférés, peut-être celui que j'écoute le plus souvent. Je ne sais pas ce qu'il a, ce disque-là - enfin, oui, c'est bien sûr Bach et c'est l'interprétation de Glenn Gould ! Quand je commence des journées difficiles et que je veux avoir du courage, j'écoute ce disque. Ça rappelle la grande joie avec un J majuscule ; on a tous ça en nous et il faut savoir s'y reconnecter, surtout quand ça ne va pas bien. Ce disque-là a cet effet magique de me connecter à ma joie. »

Buena Vida de Florence K

« Je ne peux m'empêcher de parler de ma fille Florence. J'ai lu son livre, évidemment, après avoir partagé cette période avec elle. Et j'ai vu son nouveau spectacle, Buena Vida, aussi très beau. Comme mère, c'est difficile, mais le fait qu'elle soit si bien aujourd'hui et qu'elle ait eu le courage d'écrire ce livre... [...] En fait, ce que je veux partager avec les gens, c'est l'espoir. C'est dire que oui, la maladie mentale n'est pas un tabou, qu'il y a de la lumière quelque part. »

Kung Fu Panda 3

« Eh oui ! Dans mes temps libres, je vais au cinéma avec ma petite-fille. C'est elle qui me disait, quand ma fille n'allait pas, "je le sais, moi, qu'elle va aller mieux". C'est elle qui m'aidait. L'enfant ne connaît pas ça, le désespoir. Enfin, j'ai beaucoup aimé Kung Fu Panda 3, je ne sais pas pourquoi. J'adore les dessins ! »

Le journal d'Aurélie Laflamme d'India Desjardins

« Comme je vais écrire un thriller pour ados, je me suis mise à lire des romans pour ados. J'avais vu le film, mais j'ai commencé à lire le livre et j'aime beaucoup le style d'India Desjardins. C'est un autre univers. Moi-même, je n'ai pas été une vraie ado ; j'étais toujours dans différents pays et je changeais d'amis tous les trois ans. Il fallait que je recommence tout à zéro et j'étais très timide. [...] Les romans pour ados, ça aide à comprendre nos jeunes. C'est une époque de la vie où les émotions sont à fleur de peau ! »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer