Cinq trucs pour augmenter ses revenus

Négocier un meilleur salaire pour son emploi actuel... (Photo Ron Antonelli, Archives Bloomberg)

Agrandir

Négocier un meilleur salaire pour son emploi actuel est une très bonne façon d'accroître ses entrées d'argent.

Photo Ron Antonelli, Archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Simon Lord

Collaboration spéciale

La Presse

Pour améliorer l'état de ses finances personnelles, on peut réduire ses dépenses ou augmenter ses revenus. S'il est primordial de faire un effort dans le but d'avoir la maîtrise de son budget, il peut aussi être avantageux de trouver des manières de gagner un peu plus d'argent sans nécessairement se trouver un second emploi. En voici cinq.

NÉGOCIER UNE AUGMENTATION

Négocier un meilleur salaire pour son emploi actuel est une très bonne façon d'accroître ses entrées d'argent. Même si l'économie tourne au ralenti, il n'est pas impossible d'obtenir une augmentation. Mais il faut d'abord faire l'effort de demander.

La clé du succès, selon ZSA Recrutement juridique, réside dans la préparation et l'approche.

D'une part, on doit planifier sa demande afin de montrer pourquoi on mérite d'être mieux rémunéré. D'autre part, il faut faire preuve d'une attitude ouverte et positive.

«En pratique, cela signifie qu'il faut préparer une liste de ses réalisations depuis sa dernière augmentation et recenser les responsabilités qu'on assume en dehors de sa description de tâches.»

Emily Gourley
Associée au recrutement chez ZSA

TIRER DES REVENUS DE SES PASSIONS

De nombreuses personnes ont un talent monnayable, mais n'ont jamais pensé ou osé en tirer un revenu parce qu'il s'agit pour eux d'une passion ou d'un passe-temps. L'arrivée de 2015 pourrait être le bon moment pour adopter une nouvelle attitude et transformer ses passe-temps en profits.

La peinture, la photographie et la musique sont de bons exemples de talents qui rapportent. Le café du coin peut être un très bon premier client. On y trouve souvent des guitaristes ou chansonniers les soirs de fin de semaine, alors que les artistes visuels sont fréquemment invités à décorer les murs avec leurs oeuvres qui y sont laissées en concession.

Il est aussi envisageable d'offrir ses services sur des sites de petites annonces ou en passant le mot sur Facebook et à ses amis.

LOUER SES BIENS

Une avenue intéressante pour retirer de l'argent de ses biens est simplement de les louer. Il peut s'agir de son chalet, de sa maison, de son auto ou d'une foule d'autres objets. Si quelqu'un est intéressé par l'achat, il existe aussi probablement quelqu'un d'intéressé par la location.

Il faut d'abord s'assurer d'être en règle, surtout dans le cas d'une location importante comme un bien immobilier. Ensuite, il faut trouver la façon d'annoncer son service. Le site web Airbnb, par exemple, permet de trouver quelqu'un désirant louer sa maison ou son chalet.

D'autres services, comme ceux d'AmigoExpress, mettent en contact des conducteurs et des passagers qui désirent partager le coût de l'essence. De quoi faire quelques dollars avec son auto, sans toutefois travailler davantage.

VENTE-DÉBARRAS

Si certains biens ne peuvent être loués et ramassent la poussière, il est peut-être temps de s'en débarrasser. Avec les petites annonces en ligne et sur appareils mobiles, grâce aux applications, il est plus facile que jamais de vendre ses vieilleries.

« Vous pourriez ainsi vous départir d'un équipement sportif ou des meubles que vous n'utilisez plus et qui encombrent votre sous-sol », illustre le guide 99 trucs pour économiser sans trop se priver, élaboré par l'organisme Question Retraite.

Un peu de préparation permet d'obtenir un meilleur prix pour ses articles. Le seul fait de rechercher le prix demandé pour des objets similaires avant d'afficher les siens, par exemple, permet d'éviter de vendre ses biens au rabais.

ENSEIGNER SES COMPÉTENCES

Les compétences et les talents ne sont pas monnayables seulement lorsque l'on met ceux-ci au service d'un patron, que l'on vend une oeuvre ou que l'on offre une performance. On peut également enseigner ce qu'on connaît. Et il existe plusieurs façons d'offrir ses services.

On peut, par exemple, donner des cours particuliers en affichant ses services sur des sites web de petites annonces. On peut aussi sonder les écoles, qui recherchent souvent des tuteurs pour diverses disciplines, qu'il s'agisse de musique ou de mathématiques.

Les municipalités et les centres communautaires locaux offrent souvent, pour leur part, des activités sociales et des cours de toutes sortes, du yoga à la peinture. Il peut s'agir d'une autre avenue intéressante pour tirer profit de ses talents et de ses passions.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer