Coca-Cola: amende pour publicité illégale à La Ronde

La Coalition a constaté en septembre dernier que... (Photo fournie par la Coalition québécoise sur la problématique du poids)

Agrandir

La Coalition a constaté en septembre dernier que la zone Fanta a été rebaptisée l'Aqua-zone.

Photo fournie par la Coalition québécoise sur la problématique du poids

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Coca-Cola a été reconnue coupable pour avoir ciblé des enfants avec des publicités dans un jeu d'eau à La Ronde et devra payer 27 664$ au gouvernement du Québec, a fait savoir la Coalition Poids, samedi.

À la suite d'une plainte de la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) en 2013, l'Office de la protection du consommateur a enquêté sur la commandite et le placement de produit dans l'espace de jeux «Zone Fanta» (un produit Coca-Cola) à La Ronde.

«C'était évident que cela visait les enfants, a réagi Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids qui s'est dite satisfaite de la condamnation. On pouvait voir des personnages enfantins buvant du Fanta sur les structures de jeux.»

Au Québec, la Loi interdit la publicité aux enfants de moins de 13 ans.

«Cette zone était, à l'origine, destinée à un public plus âgé (jeunes et adolescents) et elle est située à l'extérieure de la zone destinée aux enfants», a toutefois affirmé Antoine Tayyar, directeur des communications chez Coca-Cola.

«Je pense que Coca connaissent très bien les règles et avec leurs équipes de marketing ils savent très bien cibler les groupes qu'ils veulent», a répliqué Mme Voyer qui souligne qu'un pictogramme était affiché dans la Zone Fanta obligeant le port de la couche.

«Plaider l'ignorance c'est faire preuve de mauvaise foi. Ils jouent avec la limite», lâche Mme Voyer.

Coca-Cola dit prendre très au sérieux son engagement à ne pas faire la promotion de ses produits auprès des enfants.

«Dès que nous avons entendu parler de la plainte, nous avons agi immédiatement afin d'apporter les modifications nécessaires, bien avant de recevoir des directives à cet effet de l'Office de la protection du consommateur», a souligné M. Tayyar dans un échange de courriel avec La Presse.

Le porte-parole précise que les modifications ont été apportées avant le début de la saison 2014. La zone Fanta a depuis été rebaptisée l'Aqua-zone.

Relancé sur le pictogramme du port de couche, M. Tayyar se dégage de toute responsabilité. «Je pense que tout message d'instruction installé dans les lieux sont du ressort de la direction des lieux et pas des partenaires commanditaires», affirme-t-il.

La Coalition Poids n'en est pas à son premier grief contre la multinationale. L'organisme a déposé une plainte cette année pour l'affichage «omniprésent» des boissons Minute Maid dans la piste-école de ski du Mont Sainte-Anne à Québec. Une autre plainte a été déposée pour la commandite d'un parc de glisse pour débutant à l'école de ski de Mont-Tremblant. Des enquêtes sont toujours en cours.

La Coalition a aussi dénoncé les publicités de Coca-Cola sur le présentoir  de règlement du centre d'amusement familial Jungle Aventure de Laval. L'affiche a depuis été retirée.

«On espère que la décision contre la zone Fanta nous aidera dans ces autres dossiers», a ajouté Mme Voyer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer