Changements climatiques: Ban Ki-moon critique le bilan du Canada

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.... (PHOTO AMMAR AWAD, archives REUTERS)

Agrandir

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

PHOTO AMMAR AWAD, archives REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le secrétaire général des Nations unies appelle le Canada à devenir plus «ambitieux et visionnaire» sur la question des changements climatiques.

Dans une entrevue avec CBC News, Ban Ki-moon affirme jeudi que le Canada doit en faire plus pour affronter l'un des problèmes les plus criants dans le monde.

Il soutient au réseau anglais de Radio-Canada que le gouvernement fédéral doit regarder au-delà de la politique intérieure dans sa gestion d'enjeux climatiques qui touchent l'avenir de la planète entière.

Ban Ki-moon fait valoir que le réchauffement climatique est une situation qui transcende les frontières nationales.

Le Canada est en voie d'échouer à respecter ses propres cibles de réduction des émissions de GES de 17 pour cent par rapport aux niveaux de 2005 d'ici 2020.

Le secrétaire général des Nations unies affirme que des pays producteurs de pétrole tels que l'Arabie saoudite s'éloignent de l'usage des combustibles fossiles, et appelle le Canada à faire de même.

Le Canada est un pays avancé, qui est en mesure de changer ses façons de faire, argue Ban Ki-Moon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer