Débat: Marois attaquera les cadres financiers de ses adversaires

Pauline Marois... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Pauline Marois

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

La chef du Parti québécois Pauline Marois prévoit attaquer le cadre financier de ses adversaires lors du débat qui sera présenté jeudi soir, à TVA.

Le débat décisif

Mme Marois a brièvement rencontré la presse, en matinée, avant de se retirer avec son équipe pour se préparer au débat qui l'opposera à Philippe Couillard, François Legault et Françoise David.

La chef péquiste a critiqué le cadre financier du Parti libéral, de la CAQ et de Québec solidaire, qui «ne passe pas la rampe», selon elle.

Mme Marois accuse M. Couillard d'utiliser la «pensée magique» et qualifie les propositions de M. Legault d'«impossibles». Elle admet que le projet de Québec solidaire est «très généreux», mais elle juge que le parti ne pourrait jamais le réaliser parce qu'il serait trop coûteux.

Pauline Marois admet que le débat télévisé sera un moment important, mais elle ne le considère pas comme crucial. Elle souhaite profiter de ce moment pour expliquer aux Québécois quel est le programme porté par sa formation politique, quels sont les enjeux sur lesquels elle souhaite travailler et quelle est l'équipe qui l'entoure.

En ce qui concerne l'intégrité, omniprésente dans la campagne électorale, Mme Marois affirme qu'elle n'évacuera pas le sujet mais qu'elle n'insistera pas non plus.

«Je ne pense pas qu'on ait à s'appesantir nécessairement (là-dessus), parce qu'on en a eu pas mal pendant quelques jours», a-t-elle conclu.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

la boite:2512870:box

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer