Des Québécois votent le visage voilé

Sur la page du groupe, au moins une... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Sur la page du groupe, au moins une vingtaine de personnes ont affirmé, photo à l'appui, être allées voter avec le visage dissimulé, vendredi, partout au Québec.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) C'est en portant son niqab que Zunera Ishaq, dont la bataille juridique a enflammé la campagne électorale, a prêté serment pour devenir citoyenne canadienne, vendredi, en Ontario. Masque d'Halloween, burqa, sac de patates, casque de ski: pendant ce temps, des électeurs québécois choqués de la légalité du vote le visage dissimulé ont fait preuve d'une grande imagination pour se couvrir le visage.

C'est en portant son niqab que Zunera Ishaq,... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Photo tirée de Facebook

Chose promise, chose due: des Québécois du groupe Facebook « Le 19 octobre, je vote voilée ! », qui compte 8600 participants, ont profité de la première journée du vote par anticipation pour exercer leur droit de vote le visage dissimulé. Sur la page du groupe, au moins une vingtaine de personnes ont affirmé, photo à l'appui, être allées voter de cette façon, vendredi, partout au Québec.

« Oui, j'ai voté avec un niqab. Les gens me félicitaient, mais malheureusement, pas assez de personnes le font », a écrit Lise Benoît. « Voilà, c'est fait, j'ai voté voilée, et je dois dire que j'en ai surpris quelques-uns », s'est félicitée Nathalie Lapointe, sur Facebook. Impossible de savoir combien d'électeurs ont voté de cette façon, puisque Élections Canada ne répertorie pas les cas.

En portant une simple écharpe ou un drap blanc de fantôme au bureau de vote, les contestataires de ce groupe cherchent à démontrer que le vote doit « s'effectuer dans la laïcité » et que « les symboles religieux qui représentent l'inégalité ne doivent pas être tolérés ». Ceux-ci demandent ainsi que le vote électoral soit fait uniquement à visage découvert.

Il est parfaitement légal de voter sans montrer son visage au Canada, peu importe la raison et peu importe l'objet utilisé pour le dissimuler. « Un électeur qui se présente au bureau de vote le visage voilé, on va lui demander de retirer ce qui voile son visage, et si la personne préfère ne pas le faire, il ou elle signe une déclaration solennelle, un serment, qui atteste son identité », explique Francine Bastien, porte-parole d'Élections Canada.

C'est en portant son niqab que Zunera Ishaq, dont... (Photo tirée de Facebook) - image 2.0

Agrandir

Photo tirée de Facebook

Ensuite, comme tout autre électeur, la personne voilée doit présenter des pièces d'identité attestant son adresse. Si elle n'en possède pas, un autre électeur de la même circonscription peut se porter garant de l'identité de cette personne.

Est-ce que cette pratique pourrait permettre à un électeur de voter plusieurs fois ? Non, répond Élections Canada. « Les pièces d'identité sont vérifiées, le serment est signé, alors ces pièces-là sont consignées et vérifiées au moment où la personne se présente pour voter. Évidemment, c'est une infraction grave de voter plus d'une fois. Cette personne s'expose à des amendes substantielles, de même qu'à une peine de prison », rappelle Mme Bastien. Celle-ci estime par ailleurs que l'engouement pour le vote voilé n'est pas une « préoccupation plus élevée qu'une autre » pour Élections Canada.

Quelques jours après avoir obtenu le feu vert de la Cour d'appel fédérale, Zunera Ishaq a prêté serment pour devenir citoyenne canadienne, couverte d'un niqab fleuri, hier à Mississauga. « J'espère que tous ensemble nous pourrons faire du Canada, notre Canada, un pays où l'on peut vivre dans la joie et un climat sain », a-t-elle affirmé juste après sa prestation de serment, en entrevue à la CBC.

- Avec la collaboration de Philippe Teiscera-Lessard

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Zunera Ishaq prête serment en niqab

    National

    Zunera Ishaq prête serment en niqab

    La femme au centre de la controverse sur la prestation de serment à visage couvert est devenue citoyenne canadienne, vendredi, sans retirer son niqab... »

publicité

publicité

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Les plus populaires sur Auto

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

image title
Fermer