• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Changement de direction générale et de syndic à l'Ordre des ingénieurs 

Changement de direction générale et de syndic à l'Ordre des ingénieurs

M. Chantal Michaud... (PHOTOTHÈQUE LA PRESSE)

Agrandir

M. Chantal Michaud

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) continue de connaître de grands bouleversements. Sous tutelle depuis huit mois, l'OIQ vient d'annoncer le départ de son directeur général ainsi que le remplacement de son syndic.

M. Chantal Michaud quitte ses fonctions après quatre ans à la tête de l'OIQ pour des «raisons d'ordre personnel et familial», invoque-t-on par communiqué. Selon les informations recueillies par La Presse, des problèmes de santé majeurs sont à l'origine de ce changement.

Le passage de M. Michaud à l'OIQ a été turbulent. L'OIQ a été mis sous tutelle l'été dernier après une énième crise : en plein coeur de la campagne électorale à la présidence, le président Jean-François Proulx a fait l'objet de plaintes de harcèlement psychologique. M. Michaud avait même interdit à M. Proulx l'accès aux bureaux. M. Proulx a quitté après avoir perdu ses élections.

C'est l'actuelle présidente de l'OIQ, Kathy Baig, qui assurera les responsabilités de façon intérimaire. Un concours pour dénicher une personne prête à assumer la direction générale d'un ordre professionnel surveillé par une équipe de tutelle, devrait être lancé dans les prochaines semaines. Mme Baig a refusé de commenter la situation.

De son côté, le syndic Jacques Fillion a démissionné de ses fonctions en janvier dernier. Il semble que M. Fillion ne faisait pas l'unanimité. L'automne dernier, une augmentation de la cotisation des membres de 50 $ a été votée afin de lui accorder des ressources supplémentaires (3 millions $). Malgré cela, sa gestion des très nombreux dossiers de plaintes (enquêtes qui s'étirent, priorités divergentes, par exemple) aurait créé des tensions importantes dans son équipe, mais également du côté du conseil d'administration.

Les administrateurs ont procédé à la nomination du nouveau syndic, Réal Giroux. Ce dernier était syndic adjoint depuis 2012. Il entrera en fonction le 25 mars.

Ces décisions ont toutes été avalisées par l'équipe de tutelle qui doit s'assurer du redressement de l'organisation. Rien n'indique pour l'instant à quel moment la tutelle prendra fin.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer