Un ex-patron fera du lobbying auprès de Loto-Québec

Robert Ayotte, cadre à Loto-Québec pendant 15 ans,... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Robert Ayotte, cadre à Loto-Québec pendant 15 ans, a quitté son poste en juin 2015. Il était depuis des années président de la Société des loteries.

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un an après avoir quitté un poste de vice-président à Loto-Québec, Robert Ayotte pourra discuter avec son ancien employeur pour mousser les projets de firmes pour lesquelles il fait du lobbying.

M. Ayotte, cadre à Loto-Québec pendant 15 ans, a quitté son poste en juin 2015 - il était depuis des années président de la Société des loteries. Il vient de s'inscrire comme lobbyiste - un mandat de plus de 100 000 $ - pour le compte de deux firmes qui envisagent ouvertement d'avoir des liens d'affaires avec la société d'État.

Télé-Génik inc. et Tom Lapointe Entertainment projettent de mettre au point des jeux télévisés susceptibles d'intéresser Loto-Québec. La société d'État avait appuyé l'émission Le banquier à une certaine époque.

Joint hier, M. Ayotte ne voit pas de problème avec son nouveau projet. 

Il n'a toutefois pas demandé à son ancien employeur une opinion sur le mandat qu'il a accepté. Dans le cadre de ce mandat, M. Ayotte aurait à traiter avec ses anciens employés.

Dans son mandat, qu'il a inscrit volontairement au registre public, il souligne qu'il «visera à conclure avec Loto-Québec un contrat de vente ou de partenariat qui consisterait à lui permettre l'utilisation de la marque et du concept, diffusé sur de grands réseaux, ou encore offert comme jeu en ligne ou de machines à sous, en vue d'augmenter ses revenus et attirer une nouvelle clientèle». «Je voulais faire preuve de transparence», a expliqué hier M. Ayotte.

Les coudées franches

À Loto-Québec, le directeur des communications Patrice Lavoie souligne que la société n'a pas encore traité avec M. Ayotte ou les firmes qu'il représente. Sans se prononcer sur le bien-fondé des démarches actuelles, il observe toutefois qu'«on n'est pas très loin de juin» et qu'après sa période de purgatoire d'un an, M. Ayotte aura les coudées franches.

Tom Lapointe est un ancien journaliste sportif québécois qui s'est recyclé dans les jeux de cartes et de mémoire après avoir connu de graves problèmes financiers qui l'ont poussé à l'exil pendant des années. M. Ayotte, lui-même ancien employé de l'organisation des Nordiques de Québec, l'avait connu dans le cadre des activités de l'équipe.

Quant à Télé Génik, il s'agit de la boîte de production qui a longtemps été derrière l'émission Roue de fortune, laquelle avait une relation d'affaires avec Loto-Québec. M. Ayotte dit avoir connu son dirigeant Michel Chamberland au fil des années dans le cadre de son travail.

- Avec la collaboration de Vincent Larouche

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer