Il y a des siècles, les Amérindiens la pratiquaient déjà pour leur survie. Aujourd'hui, la pêche blanche est considérée comme un sport familial, facilement accessible. Et il y a plusieurs endroits, dans tous les coins du Québec, où on peut taquiner le poisson.

Mis à jour le 5 févr. 2009
Michel Julien, collaboration spéciale LA PRESSE

1. SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE

C'est la capitale mondiale de la pêche au poulamon. Des centaines de maisonnettes sont érigées sur la glace, le temps d'une saison. Confortablement installée dans une de ces petites cabanes chauffées, toute la famille peut taquiner les petits poissons des chenaux. On y loue tout le matériel. Autour du village de pêche, on peut aussi glisser et patiner.

www.laperade.qc.ca/pourvoyeurs

2. LA BAIE

Dans chaque municipalité du Saguenay on pêche sur la glace, mais dans la baie des Ha! Ha!, en face de La baie, ce sont quelque 1500 petites cabanes qui sont installées. Un véritable village sur la glace ! On y pêche une soixantaine d'espèces de poissons dont l'éperlan, la morue et le sébaste.

www.saguenaylacsaintjean.net

3. STATION TOURISTIQUE DUCHESNAY

En bordure du lac Saint-Joseph, près de Québec, la Station Duchesnay propose une variété d'activités hivernales encadrées, dont la pêche blanche. On peut aussi y faire du ski de fond, des randonnées en traîneau à chiens et de la motoneige.

www.sepaq.com/duchesnay

4. POURVOIRIE DE BONHOMME

Hé oui, c'est la pourvoirie du Bonhomme Carnaval ! Au coeur des plaines d'Abraham, petits et grands sont invités à taquiner la truite mouchetée sur le lac Bonhomme. On y reproduit l'environnement d'une véritable pourvoirie québécoise. Des bouchées de truite fumée seront offertes sur place.

www.carnaval.qc.ca

5. LA POURVOIRIE KENAUK

De la pêche blanche est offerte à Kenauk, la pourvoirie du Château Montebello. Accompagné d'un guide, on taquine la truite sur l'un des 65 lacs que compte ce grand territoire sauvage. Possibilité d'y faire aussi de la raquette, du ski de fond et de coucher en chalet.

www.fairmont.com/kenauk

6. LA POURVOIRIE DU LAC BLANC

À cheval sur la frontière des régions de la Mauricie et de Lanaudière, cette luxueuse pourvoirie de Saint-Alexis-des-Monts offre des journées familiales de pêche blanche. On peut même y faire cuire les truites récoltées et les manger sur place.

www.pourvoirielacblanc.com

7. LE LAC À L'EAU-CLAIRE

Dans la Mauricie, ce centre touristique comprenant une auberge et plusieurs chalets propose de pêcher dans un abri posé sur les eaux glacées du lac Rouge. Ski de fond, raquette, patinage et baignade dans une grande piscine intérieure sont aussi offerts.

www.lacaleauclaire.com

8. POURVOIRIE DAAQUAM

Dans Chaudière-Appalaches, cette pourvoirie présente un éventail d'activités hivernales dont des randonnées de découverte de la faune et de la pêche sur la glace. On peut également faire de la motoniege, faire trempette dans un jaccuzzi exérieur et dormir dans un chalet.

www.daaquam.qc.ca

9. STATION TOURISTIQUE LAC-SIMON

Dans l'Outaouais, cette station touristique peu connue du réseau de la SEPAQ est l'un des rares endroits où l'on peut pêcher l'omble de fontaine en hiver. De 1000 à 2000 cerfs de Virginie passent la saison froide dans les environs. On peut les voir facilement et de très près.

www.sepaq.com

10. LA POURVOIRIE TRUDEAU

À Saint-Zénon, dans Lanaudière, cette pourvoirie offre la pêche blanche à la truite. Tout le matériel y est fourni, de même que les services d'un guide. On peut aussi dormir dans l'un des chalets, dont certains ne sont accessibles que par motoneige.

www.pourvoirietrudeau.com