Pour les voyageurs qui s'entassent en classe économique sur des longs vols, une étude montre que des sièges deux centimètres plus larges permettent de mieux se reposer.

Publié le 1er nov. 2013
RELAXNEWS

Le fabricant Airbus a annoncé que même deux centimètres de plus par siège pouvaient améliorer la qualité du sommeil à bord, c'est pourquoi il appelle à mettre en place une largeur minimale de 18 pouces (45,72cm) sur les longs-courriers.

Une expérience menée par le London Sleep Centre a mesuré les mouvements de l'oeil, du torse, des hanches, des jambes et des yeux, ainsi que les ondes cérébrales de 1500 passagers en vol et est arrivée à la conclusion qu'un siège large de 18 pouces (45,72cm) améliorait la qualité de sommeil de 53% par rapport à un de 17 pouces (43,18cm), la largeur standard fixée dans les années 1950 (lorsque les gens étaient plus minces et les voyageurs moins nombreux).

Pour cette étude, des scientifiques ont fait appel à des voyageurs de quatre aéroports internationaux différents: Singapour, Roissy-Charles de Gaulle, Francfort et Amsterdam.

«La différence était significative», a noté le chercheur Irshaad Ebrahim dans un communiqué de presse. «Tous les passagers dormaient plus longtemps, plus profondément, et étaient moins perturbés dans un siège de 18 pouces.»

«Les sièges de 17 pouces nous écrasent», a expliqué Kevin Keniston, en charge du confort passager d'Airbus. «C'est le siège qui vous empêche de bouger, et empêche tout confort pendant le vol.»

Et d'ajouter, «nos recherches révèlent que non seulement la largeur des sièges a un impact spectaculaire sur le confort du passager, mais il y a aussi un nombre croissant de passagers de classe éco qui ne sont plus prêts à accepter les sièges de 17 pouces et choisissent des compagnies qui offrent un meilleur confort».

Et de conclure, «nous encourageons toutes les compagnies à regarder nos recherches et à envisager d'accroître la taille de leurs sièges, car deux centimètres font toute la différence».