On garde de Dallas l'image de l'impitoyable J.R. Ewing de la série-culte des années 80, d'une décapotable emportant un président mythique assassiné dans la rue Elm en 1963, ou des succès de ses Cowboys au football. Mais c'est d'abord une ville qui se démène pour divertir les visiteurs petits et grands autrement qu'avec les clichés texans et qui mérite, par le fait même, d'être visitée en famille.

Mis à jour le 26 juill. 2011
Judith Lachapelle LA PRESSE

JOUR 1 - DALLAS

9h

Fair Park

Aménagé en 1936 pour accueillir l'exposition centenaire du Texas, le Fair Park héberge aujourd'hui sept musées dans les immeubles Art déco disséminés dans ce grand parc au sud-est de la ville. Le Musée de la nature et des sciences présente une riche exposition de squelettes et reconstitutions mécaniques de dinosaures qui ravissent les enfants. Le musée abrite également le petit Children's Museum, où les enfants peuvent se costumer, jouer les fermiers, faire des expériences scientifiques. Mais c'est le tout petit musée ferroviaire en plein air (Museum of the American Railroad), avec ses locomotives à vapeur 1 et ses vieilles voitures du début du siècle, qui nous a paru le plus charmant. On dit aussi beaucoup de bien du Musée de la femme, fermé lors de notre passage.

11h

Cowboys Stadium

Étonnant: l'imposant stade de football des Cowboys de Dallas, planté dans un secteur assez morne d'Arlington, en banlieue de la ville, abrite aussi... une collection d'art contemporain remarquable. Qu'on peut visiter, seul ou avec un guide. Mais on peut aussi y aller pour botter quelques ballons sur le terrain, ou visiter les vestiaires des meneuses de claque.

12h

Lunch dans le West End Market Place

Le centre-ville de Dallas, hormis pour sa grappe de gratte-ciel, est plutôt terne pour le touriste, surtout le week-end lorsqu'il est pratiquement désert. Pour de l'animation, direction West End Market Place, avec ses terrasses, ses immeubles de brique rouge, ses boutiques animées. Les carnivores ont l'embarras du choix, les restos de grillades se bousculent dans le quartier. On a opté pour le Holfbrau Steaks, sur Market. Spécialité de la maison: les grillades accompagnées de sauce à la boisson gazeuse Dr. Pepper. Pas mauvais.

14h

Dealey Plaza

Le 22 novembre 1963, la décapotable transportant le président John F. Kennedy et sa femme Jackie dévalait la rue Elm à la hauteur de Dealey Plaza quand les coups de feu ont retenti. Quarante-huit ans plus tard, une croix marque l'endroit où se trouvait la voiture quand le président a été touché. Par combien de tireurs au juste? Ça, vous pourrez en discuter longtemps avec les touristes et conspirationnistes qui se retrouvent à la petite place Dealey. Et juste derrière, au 411 Elm, se trouve l'intriguant musée Sixth Floor consacré non seulement à JFK, mais aussi à toute son époque. Et au sixième étage, justement, on peut admirer la vue qu'avait Lee Harvey Oswald le jour où il a tiré (ou pas?) sur la gâchette.

15h

Aquarium 2

Il y a au moins trois zoos et deux aquariums dans les environs. Nous avons finalement opté pour le World Aquarium (1801 North Griffin, dans le West End Market District). Le prix d'entrée est élevé (20$), mais la visite est des plus agréables. Une imposante forêt tropicale intérieure abrite des oiseaux multicolores. En descendant, on y admire de gros lamantins qui nagent avec les tortues. Un tunnel transparent traverse le bassin des requins. Plus loin, des manchots, des flamants roses, et même un guépard. Bref, beaucoup plus qu'un aquarium.

18h

Six Flags over Texas

Situé à Arlington, entre Dallas et Fort Worth, le parc d'attractions offre une cinquantaine de manèges pour tous. Et en plus, pour les détenteurs d'un passeport-saison de La Ronde, qui appartient aussi à Six Flags, l'entrée est gratuite! S'il fait beau, le parc aquatique Six Flags Hurricane Harbor, juste à côté, devrait aider à vous rafraîchir (le passeport-saison de La Ronde n'y est cependant pas accepté).

Photo Judith Lachapelle, La Presse

Le World Aquarium de Dallas.

JOUR 2 FORT WORTH-GRAPEVINE

10h30

Le district historique de Stockyards

À part les boutiques westerns et les restos de grillades, l'esprit typiquement cow-boy est plutôt absent de Dallas. Pour un goût de Far West, cap sur le nord. Fort Worth et son district historique sont situés à trois quarts d'heure en voiture de Dallas. Sur place, le Fort Worth National Historic District 3 (www.fortworthstockyards.org) joue la carte Texas à fond dans la Main Street. Restos de grillades, saloons, arène de rodéo, spectacles, musée, boutiques souvenirs, cow-boys à cheval. Deux fois par jour, à 11h et 16h30, des cow-boys font même balader leur troupeau de vaches à longues cornes sur une portion de la Main Street. Hiii haaa!

12h

Lunch dans la Main Street à Grapevine

Retour vers Dallas, mais en faisant un petit détour au nord. Grapevine est une étonnante petite ville qui retient le touriste de passage avec une vieille rue principale assez bien conservée. Les plaques apposées sur les façades témoignent de l'âge vénérable des immeubles. Bons restos, chouettes boutiques. Après les décors reconstitués de Fort Worth, Grapevine surgit comme une bouffée d'air frais. À noter: une liaison ferroviaire touristique, le Grapevine Vintage Railroad, relie Fort Worth et Grapevine. La ballade d'une heure trente est propulsée par une antique locomotive à vapeur de 1896. Les vendredis sont spécialement consacrés aux familles.

14h

Dégustation de vins

Oui, il y a du vin au Texas. Oh, pas tous des crus à se rouler dans les vignes, mais du pinard pas si pire tout de même. À Grapevine et dans les environs, une dizaine de vignobles ouvrent leurs caves pour dégustation. Nous nous sommes arrêtés sur la terrasse de Buena Vida pour une dégustation au soleil. Verdict: blanc décevant, mais rouge étonnant.

Photo PC

Fort Worth et son district sont situés à trois-quarts d'heure en voiture de Dallas. On y joue, dans la Main Street, à fond la carte du Texas.

16h

Ranch Southfork à Plano 4

Difficile de séjourner à Dallas sans fredonner le thème de la célèbre série télé. À une demi-heure de Dallas (une heure de Grapevine), dans la banlieue cossue de Plano, se trouve le ranch de Southfork qui a servi de cadre aux manigances du terrible J.R. Ewing de la série-culte Dallas. La série originale a sévi sur les ondes de 1979 à 1991 et prépare sous peu un retour, avec la nouvelle génération des enfants Ewing au centre de l'intrigue. Visite du manoir, du musée et de ses artéfacts (dont le fusil utilisé pour tirer sur J.R. Ewing). Pour mordus nostalgiques.

Photo Judith Lachapelle, La Presse

Le ranch de Southfork, qui a servi de cadre aux manigances de J.R. Ewing de la série-culte Dallas.