L'été, les ruelles sont les véritables coulisses de Montréal. Dans les quartiers résidentiels, les plus animées deviennent tour à tour la piste de course des trois-roues et trottinettes d'enfants, le 5 à 7 des voisins, une zone de guerre pour fusils à eau et épées laser, une cour élargie pour le grand barbecue de la Saint-Jean-Baptiste, etc.

Ève Dumas LA PRESSE

Afin de célébrer à la fois l'été et la ville, nous avons posé une table en plein centre de l'une de ces ruelles pleines de vie.

Pour aider à concocter le menu de cette fête urbaine entre voisins et amis, qui de mieux placé que les chefs du Foodlab, restaurant de la Société des arts technologiques. Michelle Marek et Seth Gabrielse ont un don rare: ils savent toujours exactement ce que Montréal a envie de manger. Leur menu change toutes les deux semaines. Radicalement. Depuis l'ouverture du Foodlab, des menus aux titres évocateurs se sont succédé: La Chasse, Vienne, Izakaya, Hiver français, Hiver boréal, Pâques russe. Cet été, ils font le tour de la Méditerranée - Turquie-Liban, Espagne, Grèce, Italie - pour terminer en Provence, avec un hommage à Richard Olney, auteur de nombreux livres cultes sur la cuisine provençale.

Pour concevoir le menu de la fête de ruelle, Michelle et Seth sont partis de l'idée d'un pique-nique urbain. Ainsi, plusieurs éléments du menu sont aisément transportables au parc (saucissons, salade de maïs, pan-bagnat, bagatelle). Mais la ruelle s'est imposée comme décor. C'était finalement bien pratique d'avoir une cuisine à proximité, où notre styliste culinaire, Kendra McKnight, a pu préparer tout le repas.

Il allait de soi que les gosiers de la douzaine de convives attendus ne se satisferaient pas d'eau claire et de limonade. Pour bien leur rincer la dalle, non pas un, mais deux sommeliers! Ryan Gray, copropriétaire du restaurant Nora Gray, et Vanya Filipovic, sommelière en chef du Joe Beef, sont de grands amis. Ensemble, ils ont pris un plaisir fou à concocter les accords. Ryan et Vanya ont su trouver exactement les vins que nous avions envie de boire.

Mais il manquait encore quelque chose sur la table. Des fleurs! Caroline Boyce s'est donc jointe au projet, pour le plus grand bonheur de tous. La jeune femme offre un concept unique de paniers bios... de fleurs! Par chance, dans le champ qu'elle chouchoute à Hemmingford, les premiers spécimens ont été prêts à temps pour la fête.

Et donc, après des semaines à scruter la météo, la date finale fut fixée: une journée glorieuse et chaude. Le mercure et le ciel bleu dépassaient toutes nos attentes. Tandis que Kendra s'affairait dans la cuisine, poursuivant la popote entamée la veille, et que Julie Rondeau, de la charcuterie artisanale Fou du cochon, taillait de fines tranches de saucisson, Caroline arrivait avec ses seaux remplis de fleurs à peine écloses. Les vins étaient au frais. Ryan et Vanya concoctaient le premier boire de la journée, un punch de bienvenue à l'Aperol. La journée était pleine de promesses... qui furent admirablement bien tenues. Bienvenue à notre fête de ruelle. Et bon été!