Vous souhaitez trouver une personne fiable pour garder vos enfants en quelques clics? Un rêve devenu réalité? Oui, c'est possible. Mais toute bonne chose a un coût.

OLIVIA LÉVY LA PRESSE

Marie-Pier Hébert a lancé il y a un an Kiid, un service en ligne de gardiennage qui garantit sans délai une gardienne expérimentée et disponible pour 22 $ l'heure pour deux enfants ou 18 $ l'heure si on s'abonne au coût de 8 $ par mois. Il suffit de vous rendre sur le site, de choisir votre quartier (Montréal, Rive-Sud et Rive-Nord), de sélectionner la date et l'heure souhaitées. Vous payez en ligne et le tour est joué.

Pas si vite! Le parent inquiet et responsable que vous êtes se dit qu'il ne va tout de même pas laisser ses enfants dans les bras d'une inconnue? «À Kiid, on effectue une vérification des antécédents judiciaires, les gardiennes ont une certification de premiers soins RCR [réanimation cardiorespiratoire] adaptée à la petite enfance, on vérifie leurs références et on donne notre formation professionnelle Kiid», explique Marie-Pier Hébert, 30 ans, maman d'une fillette de 5 mois. Évidemment, toutes ces gardiennes aiment les enfants, elles sont souvent étudiantes à l'université ou au cégep, certaines sont plus âgées. Il n'y a que des femmes pour l'instant, car Marie-Pier Hébert n'a pas reçu de candidatures masculines, mais elle y est très ouverte.

Un tarif de 22 $ l'heure? «Oui, c'est plus cher que la petite voisine, mais c'est le prix à payer pour un service immédiat, impeccable, et une gardienne expérimentée. Tout est fait en ligne et on garantit la disponibilité, même à quatre heures d'avis», précise Marie-Pier Hébert.

Elle a travaillé pendant près de 10 ans dans le milieu de l'hôtellerie aux États-Unis, en Europe, au Qatar, dans l'Ouest canadien et à Montréal. Elle s'est rendu compte qu'il y avait un réel besoin de gardiennage d'enfants dans les hôtels et que ces services n'existaient pas. «J'ai combiné mon expérience en gestion des opérations d'un hôtel et celle de gardiennage, et j'ai lancé Kiid pour faciliter la vie des parents.»

Depuis un an, elle a fourni plus de 3000 heures de gardiennage à 150 familles. Elle a aussi des entreprises et des hôtels comme clients, ravis de pouvoir compter sur un service de qualité. «La demande de gardiennage a vraiment augmenté ces dernières années au Québec, tout comme dans l'ensemble du Canada, affirme la fondatrice. Très souvent, pour garder les enfants, on compte sur la famille ou les voisins. À Montréal, il y a beaucoup de nouveaux arrivants qui n'ont pas de famille, ils se tournent vers un service professionnel et ils sont très satisfaits.»

http://www.kiid.ca/

PHOTO KATYA KONIOUKHOVA, FOURNIE PAR MARIE-PIER HÉBERT

Marie-Pier Hébert, fondatrice du service de gardiennage en ligne Kiid