L’English Premier League a indiqué que deux autres personnes au sein de deux équipes différentes avaient subi des contrôles positifs à la COVID-19 lors de la deuxième série de tests de dépistage.

Associated Press

La ligue n’a pas dévoilé l’identité des personnes ou des clubs. Elle n’a pas non plus précisé si les personnes infectées étaient des joueurs ou des membres du personnel.

Au total, 996 joueurs ou membres du personnel ont subi des contrôles mardi, jeudi et vendredi.

Lors de la première ronde de tests auprès de 748 personnes, six cas positifs avaient été répertoriés au sein de trois clubs. Ces personnes sont toutes en quarantaine pour sept jours.

Pour la deuxième ronde, le nombre de tests disponibles pour chaque équipe était passé de 40 à 50.