Diego Maradona a marqué les deux buts de l'Argentine en quart de finale du Mondial de 1986 à Mexico. Le premier, connu sous le surnom de « La Main de Dieu » a été marqué de la main.

La Presse

Maradona admit sans se faire prier après le match n'avoir pu atteindre le ballon de la tête en raison de la grande taille du gardien de buts anglais Peter Shilton.

Dans ce match joué devant 115 000 personnes au Stade de l'Aztèque de Mexico -quatre ans après la guerre des Falklands- les Argentins étaient les favoris de la foule.

Après le match, en conférence de presse, Maradona jeta de l'huile sur le feu en disant que le but avait été marqué un poco con la cabeza de Maradona y otro poco con la mano de Dios (« un peu avec la tête de Maradona et un peu aussi avec la main de Dieu »).