Eric Cantona, l'ancienne star de Manchester United, a affirmé vendredi que, si rien ne changeait, dans dix ans l'Angleterre ne pourra pas se qualifier pour un Euro ou un Mondial en raison du trop grand nombre de joueurs étrangers évoluant en Premier League.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Si tout continue comme maintenant, dans dix ans, la situation sera très, très difficile. Et je suis sûr que l'Angleterre ne se qualifiera pas pour un Championnat d'Europe ou une Coupe du monde», a déclaré Eric Cantona dans une entrevue au Daily Telegraph de vendredi.

Lors de la saison 1992-93, l'attaquant français n'était que l'un des 12 étrangers évoluant dans l'élite du Championnat d'Angleterre.

«Maintenant, même les petites équipes ont beaucoup d'étrangers (dans leurs rangs). (Fabio) Capello (le sélectionneur italien de l'Angleterre) aurait pu avoir des centaines de joueurs à choisir. Mais maintenant, combien d'Anglais jouent en Premier League?», s'est demandé Cantona, sacré avec Leeds avant de connaître encore plus de succès à Old Trafford à partir de 1992.

«L'Angleterre possède de bons joueurs de la dernière génération comme (Steven) Gerrard et les autres parce que, quand ils étaient jeunes, il n'y avait pas autant d'étrangers. Maintenant, Liverpool ou Arsenal possèdent 11 joueurs étrangers (chacun) et ils n'alignent jamais de joueurs anglais!», a ajouté Cantona, qui reste une idole d'Old Trafford.

«Ces équipes doivent s'occuper des jeunes, c'est très important pour l'Angleterre, pour l'équipe nationale», a presque supplié le Français.

Les nouveaux règlements introduits cette saison demandent aux clubs de Premier League d'inclure au moins huit joueurs locaux - sur les 25 de leur effectif - qui doivent avoir signé un contrat de trois ans avant leur 21e anniversaire.

«Il faut imposer des limites. On peut avoir des joueurs étrangers, mais trois, quatre ou cinq», a conclu Cantona.

L'Angleterre, éliminée par l'Allemagne en huitièmes de finale du Mondial 2010 (4-1), attend toujours son trophée international depuis sa seule Coupe du monde remportée devant son public en... 1966!