Le sélectionneur de l'équipe d'Allemagne, Joachim Löw, a présenté dans la presse allemande lundi l'Espagne, championne d'Europe 2008, comme la grande favorite du Mondial-2010 (11 juin-11 juillet), tandis que la Nationalmannschaft ne fait pas partie à ses yeux des favoris.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les Espagnols ont sur les trois dernières années gagné presque tous leurs matches, ils ont des individualités extraordinaires qui jouent dans les plus grandes équipes européennes», a expliqué Löw dans un entretien au magazine Kicker.

«L'Espagne est pour moi le grand favori. Il y a aussi le Brésil, l'Argentine et l'Angleterre», a-t-il ajouté.

«Nous, nous n'appartenons pas cette catégorie, mais nous pouvons faire quelque chose lors de ce tournoi. Je suis confiant, nous allons disputer un bon tournoi», a espéré Löw, dont l'équipe avait été battue en finale de l'Euro-2008 par l'Espagne (1-0).

Le sélectionneur allemand a justifié sa prudence par la jeunesse et le manque d'expérience d'une partie de son effectif.

«Si des joueurs importants venaient à manquer, cela deviendrait dur pour nous, car nous ne sommes pas encore capables de remplacer des cadres par des joueurs d'un niveau équivalent», a-t-il souligné.

Dans le groupe élargi qu'il a dévoilé la semaine dernière, 12 joueurs ont moins de 23 ans et 18 n'ont pas plus de dix sélections à leur actif.

«Il était clair qu'il fallait rajeunir notre groupe après l'Euro-2008, mais il est clair aussi que tous les +jeunes+ présélectionnés n'iront pas en Afrique du Sud et que ceux que nous allons prendre, nous avons toute confiance en eux», a-t-il conclu.

Löw a fait l'impasse sur des cadres des dernières campagnes, comme Torsten Frings et Christoph Metzelder pour lancer Sami Khedira et Toni Kroos en milieu de terrain, Dennis Aogo et Jérôme Boateng en défense.

L'Allemagne, 3e du Mondial-2006, affrontera le Ghana, l'Australie et la Serbie lors du premier tour du Mondial-2010.