La direction des Penguins, Mario Lemieux en tête, jette donc le blâme sur son directeur général, et non pas sur l'entraîneur Dan Bylsma, qui est encore en poste. Lemieux affirme que le nouveau DG décidera s'il le garde ou non, mais qu'il devra s'expliquer à la haute direction si jamais il décidait de le congédier. Lemieux a déclaré aujourd'hui que Bylsma était un très bon entraîneur. Quand le patron vous protège...

Publié le 16 mai 2014
Mathias Brunet

À mes yeux, Ray Shero ne faisait pas un vilain boulot. Mais les Penguins, après avoir remporté la Coupe, ont été éliminé cinq années de suite avant la troisième ronde par des équipes inférieures au classement. Lemieux reproche entre autres à Shero de ne pas avoir bien entouré ses vedettes de joueurs de caractère, et peu comme l'a fait à Montréal Marc Bergevin (un de ses grands copains) avec les Brandon Prust, Mike Weaver, Dale Weise et compagnie...