À pareille date l'an dernier, Patrick Sharp, Josh Bailey, Tomas Kopecky, John-Michael Liles, Clarke MacArthur, Blake Comeau, Alex Goligoski, Matt Cullen et James Neal occupaient tous une place parmi les 20 premiers compteurs de la LNH.

Mathias Brunet LA PRESSE

Ils avaient tous plus d'un point par match, Sharp et Bailey en avaient 7 en 5 rencontres, les autres en avaient un minimum de 6.

Les choses se sont vite replacées et les points ont commencé à se faire plus rares. Aucun n'a terminé parmi le top 20 à la conclusion de la saison. Seul Sharp a maintenu un rythme intéressant et il a terminé au 22e rang, avec 71 points en 74 rencontres.

MacArthur n'a pas fait si mal non plus avec 62 points en 82 matchs, bon pour le 43e rang, mais aucun autre n'a terminé parmi les 120 premiers compteurs de la LNH.

C'est un peu moins clair pour moi cette année. John Tavares (avant les rencontres d'hier) partage le premier rang des compteurs après 4 rencontres des Islanders grâce à 8 points à ses 2 derniers matchs, mais comme je lui ai prédit une place parmi le top 5 des compteurs cette saison, je serais mal vu de l'écarter...

Phil Kessel a lui aussi 8 points, mais en 3 matchs. Mais il avait également connu un départ explosif l'an dernier avec 9 points en 8 rencontres, et les médias torontois ont commencé à en parler comme d'un éventuel candidat au trophée Hart. Sa léthargie a commencé lors du match suivant. N'empêche qu'il a le talent pour amasser au moins 70 points et il est mieux entouré.

David Legwand est probablement le premier imposteur du groupe avec 8 points en 4 matchs. Ce deuxième choix au total en 1998 a connu une seule saison de plus de 50 points en 11 ans de carrière.

Pierre-Alexandre Parenteau surfe sur les succès de Tavares. Déjà 7 points en 4 matchs. Il pourrait atteindre le plateau des 60 points si Tavares ne dérougit pas.

James Neal, 25 ans, a 6 points, dont 5 buts en 6 matchs. Ses succès vont dépendre de l'état de santé de Sidney Crosby et d'Evgeny Malkin.

La recrue des Sabres de Buffalo, Luke Adam, a 6 points en 4 matchs et il joue au centre de Thomas Vanek et Jason Pominville. Je ne le crois pas capable de terminer dans le top 30, mais il sera un joueur d'impact pour Buffalo.

Alexander Steen et Jason Arnott, qui jouent avec Matt D'Agostini dans le troisième trio des Blues de St. Louis, ont 5 points en autant de matchs, mais ça devrait se calmer assez vite. Une cinquantaine de points serait plus réaliste dans leur cas.

Milan Michalek, des Sénateurs d'Ottawa, Joffrey Lupul, des Maple Leafs de Toronto, et Vaclav Prospal, des Blue Jackets de Columbus, ne devraient pas maintenir un rythme d'un point par match comme ils le font actuellement.

Je ne suis pas vraiment inquiet pour Patrick Kane, Jeff Skinner, Claude Giroux et Thomas Vanek, qui devraient finir aussi forts qu'ils ont commencé...

> Réagissez sur le blogue de Mathias Brunet

___________________________________________________

POOL INTERNAUTES CONTRE JOURNALISTES

Voici un aperçu du classement de notre pool internautes c. journalistes. Le classement ne tient pas compte des matchs d'hier. Vous pouvez consulter le classement en tout temps sur le site marqueur.com (Accès rapide: poollapresse).

POOLERS - POINTS

1er Mathias Brunet: 55

2e Miguel Bujold: 47

3e François Gagnon: 44

4e Marc Antoine Godin: 44

5e Richard Labbé: 43

6e Internautes: 40

7e Philippe Cantin: 35

Photo: AP

John Tavares partageait le premier rang des compteurs de la LNH avec Phil Kessel avant les matchs d'hier soir.