L’aventure de Cédric Paquette avec l’organisation du Canadien n’aura duré qu’un an. Le Québécois s’est entendu avec le Dinamo de Minsk, en Biélorussie, mardi.

Publié le 16 août
Katherine Harvey-Pinard
Katherine Harvey-Pinard La Presse

C’est l’équipe elle-même, laquelle évolue dans la KHL, qui en a fait l’annonce sur ses réseaux sociaux.

Paquette connaît des moments difficiles depuis quelques années. Après sa conquête de la Coupe Stanley avec le Lightning de Tampa Bay en 2020, il a été échangé aux Sénateurs d’Ottawa. Ceux-ci l’ont ensuite transigé chez les Hurricanes de la Caroline.

L’attaquant de 29 ans espérait se relancer en signant une entente d’un an avec le Canadien l’été dernier, mais il n’a finalement pas connu la saison espérée. Il n’a disputé que 24 matchs et amassé 2 mentions d’aide avec le Tricolore avant d’être rétrogradé chez le Rocket de Laval à la fin janvier. Chez le club-école, il a récolté 10 points en 14 rencontres, avant d’en enregistrer 7 autres en 14 matchs de séries éliminatoires.

Dans une entrevue avec La Presse en mars, Paquette affirmait que sa confiance avait été « vraiment affectée » la saison dernière. En séries, il avait toutefois déclaré avoir « du fun à jouer au hockey » avec le Rocket.

C’est la première fois que le natif de Gaspé jouera au hockey sur un autre continent. Le Dinamo de Minsk, capitale du Bélarus, est l’une des seules équipes non russes de la KHL. Rappelons toutefois que les équipes nationales biélorusses, comme celles russes, sont toujours exclues des tournois internationaux de l’IIHF. Ce, depuis février, alors que l’invasion russe débutait en Ukraine. Le Bélarus est un fidèle allié du régime de Vladimir Poutine.