(Raleigh) Les Hurricanes de la Caroline ont une fois de plus muselé l’attaque des Rangers de New York pour triompher 2-0, vendredi soir.

Publié le 20 mai
La Presse Canadienne

Très efficaces à leur domicile, les Hurricanes ont blanchi les Rangers au cours des 116 dernières minutes et cinq secondes. Filip Chytil avait ouvert le pointage lors du premier match de la série, mais depuis, c’est la sécheresse pour la cinquième meilleure attaque de la LNH cette saison.

« Je crois que si nous restons fidèles à notre style, ça va devenir lourd pour nos adversaires et nous allons trouver une façon de gagner, a noté Brendan Smith, qui a fait mouche lors d’un désavantage numérique.

La formation de la Caroline du Nord a porté à 6-0 sa fiche devant ses partisans depuis le début des séries. Elle n’a alloué qu’un total de sept buts lors de ces matchs.

Sebastian Aho a complété le pointage dans un filet désert pour les hommes de Rod Brind’Amour.

PHOTO KARL B DEBLAKER, ASSOCIATED PRESS

Le gardien Antti Raanta a stoppé les 21 tirs dirigés vers lui.

Le gardien des Hurricanes Antti Raanta a été parfait devant 21 lancers pour enregistrer un premier jeu blanc en carrière en éliminatoires.

« Les équipes qui jouent encore à ce moment de l’année, ils peuvent s’adapter à peu importe le type de rencontres », a affirmé l’entraîneur-chef des Hurricanes, Rod Brind’Amour.

Les Hurricanes ont pris les devants 2-0 dans cette série et ils chercheront à obtenir une première victoire à l’étranger depuis le début du tournoi printanier. Ils avaient encaissé trois revers au TD Garden de Boston, lors de la première ronde.

Le prochain duel aura lieu dimanche après-midi, au Madison Square Garden.

PHOTO JAMES GUILLORY, USA TODAY SPORTS

Le gardien Igor Shesterkin a offert une solide performance.

Igor Shesterkin a tout tenté pour les Rangers, mais son attaque ne l’a pas aidé. Le Russe a stoppé 20 des 21 rondelles dirigées vers lui.

« Je suis content de la façon dont nous avons joué globalement, a déclaré l’entraîneur-chef des Rangers, Gerard Gallant. J’aurais souhaité que l’on sorte vainqueur d’un de ses matchs. Nous aurions pu, mais ainsi va la vie. »

PHOTO CHRIS SEWARD, ASSOCIATED PRESS

Brendan Smith a inscrit le premier but des siens alors que les Hurricanes se défendaient en désavantage numérique.

Les Rangers ont gaspillé quatre occasions en avantage numérique et ils ont même permis le premier but de la rencontre lors de cette facette du jeu.

Alors que Brady Skjei était installé au cachot pour quatre minutes en raison d’un bâton élevé à l’endroit du Québécois Alexis Lafrenière, les Hurricanes ont profité d’une mauvaise lecture de jeu de Mika Zibanejad pour s’amener à deux contre un.

Aho a été patient et il a passé la rondelle entre les jambes du défenseur Adam Fox pour rejoindre Smith, qui a trompé la vigilance de Shesterkin en redirigeant le disque.