(Boston) Le vétéran gardien de but Tuukka Rask a fait un pas de plus vers un retour au jeu avec les Bruins de Boston après qu’il eut signé jeudi un contrat d’essai professionnel avec leur club-école de Providence dans la Ligue américaine.

Mis à jour le 6 janvier
Kyle Hightower La Presse Canadienne

Actuellement joueur autonome, Rask a passé 14 saisons avec les Bruins. Il est le meneur dans l’histoire de la concession pour le nombre de victoires, mais il n’a pas joué dans la Ligue nationale de hockey depuis qu’il s’est soumis à une opération du labrum d’une hanche pendant l’entre-saison.

Rask s’entraîne depuis plus de deux mois au complexe d’entraînement des Bruins dans l’espoir de relancer une carrière qui inclut deux sélections aux matchs des étoiles, un trophée Vézina (2013-2014) et un trophée Jennings (2019-2020).

Il était aussi le gardien numéro 2 des Bruins lorsque ceux-ci ont gagné la coupe Stanley à l’issue de la saison 2010-2011.

L’entraîneur-chef Bruce Cassidy a confirmé que le vétéran de 34 ans avait obtenu le feu vert et qu’il jouera vendredi soir lorsque Providence accueillera les Phantoms de Lehigh Valley.

Il s’agira alors de sa première sortie depuis le sixième match de la deuxième ronde des séries éliminatoires, alors qu’il avait concédé quatre buts dans une défaite face aux Islanders de New York, en juin dernier.

« Je me sens bien », a affirmé Rask, qui a participé à une visioconférence avec les médias.

« Le plus gros problème pour moi, c’était le blocage de l’articulation et la douleur que ça créait. Tout ça a disparu. […] Je n’ai pas à craindre qu’elle bloque à nouveau et que la douleur revienne. Alors je me sens bien », a précisé le gardien originaire de Savonlinna, en Finlande.

Rask a noté que la douleur est restée présente pendant toute la dernière saison.

« C’est de l’usure qui, je pense, s’installe au fil des années. À un certain stade, votre corps flanche. »

Rask s’attend à participer à deux matchs avec Providence avant de s’asseoir avec la direction des Bruins pour signer un contrat. Il ne s’attend pas à ce que ce soit trop difficile d’en arriver à une entente. »

« Si je me sentais bien, je voulais essayer de revenir. C’était la chose la plus importante pour moi », a précisé Rask.

« À l’heure actuelle, tout ce que je veux faire, c’est aider. Je ne suis pas à la recherche d’un gros contrat. Je veux seulement me présenter, aider les gars et faire ma part de cette manière. »

En novembre, le directeur général Don Sweeney avait indiqué que le « sentiment général » était que Rask serait éventuellement de retour avec l’équipe, mais qu’il devait d’abord prendre une décision au sujet de sa santé. Cette étape a été franchie.

« Nous avons un plan en place. Ça ne devrait pas être un problème », a fait savoir Rask, qui dit n’avoir jamais envisagé prendre sa retraite pendant l’entre-saison.

« Je prévois jouer demain et nous verrons pour dimanche. Ensuite, nous allons avancer la semaine prochaine, et je devrais être avec les "grands". »

Les Bruins (17-10-2, 36 points) occupent le huitième échelon dans l’Association Est, un point devant les Red Wings de Detroit (16-15-3, 35 points) pour le dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires.

En général, Linus Ullmark et Jeremy Swayman ont fait du bon travail devant le filet de l’équipe jusqu’à maintenant. Les Bruins viennent au troisième rang dans la ligue pour le moins grand nombre de buts accordés (75) et se classent sixièmes pour la meilleure moyenne de buts alloués (2,59).

« L’évidence, c’est qu’il s’agit d’un gardien de but de calibre mondial qui s’approche de plus en plus [d’un retour] », a fait remarquer Cassidy, qui dit avoir une discussion avec ses deux jeunes gardiens, en octobre.

« Ils étaient au courant dès le Jour 1. Ils se sont entraînés ensemble devant le filet. Je n’ai que de bonnes choses à dire des trois gardiens. »

Rask a pris part à 560 matchs en carrière dans la LNH depuis la saison 2007-2008, tous avec les Bruins.

Il affiche un dossier cumulatif de 306-163-66, une moyenne de buts alloués de 2,27 et un taux d’arrêts de ,921. Il a également inscrit 52 jeux blancs en carrière.

En rencontres des séries éliminatoires, il présente une fiche globale de 57-46 en 104 parties, avec une moyenne de buts alloués de 2,22 et un taux d’efficacité de ,925. Il a réalisé sept blanchissages.

Il a été un choix de première ronde des Maple Leafs de Toronto, 21e au total, en 2005. Les Maple Leafs l’ont échangé aux Bruins en retour du gardien Andrew Raycroft le 24 juin 2006.