Les Stars de Dallas et leur capitaine Jamie Benn sont prêts à reprendre l’action pour la première fois en 17 jours, après une absence en raison de la COVID-19.

Publié le 5 janvier
Stephen Hawkins Associated Press

C’est un total de six matchs qui ont été reportés pour les Stars.

Le club texan a été mis sur pause après que Benn et 10 de ses coéquipiers aient été placés sur la liste de joueurs à l’écart en lien au protocole de la COVID-19, suivant leur match du 20 décembre.

Tous les éclopés sont remis de blessures et seront en poste jeudi, contre les Panthers de la Floride.

Les Stars ont deux parties au calendrier en moins de 48 heures : ils croiseront le fer avec les Penguins de Pittsburgh samedi après-midi, à Dallas.

Les Stars et l’Avalanche ont disputé le moins de matchs parmi les clubs de l’Ouest, 29. À titre de comparaison, Vegas et Anaheim ont disputé 36 rencontres.

« Nous avons de grosses embûches devant nous, c’est évident, a lancé l’entraîneur-chef des Stars, Rick Bowness, mercredi. C’est irréel, mais c’est ce qui se produit lorsque vous ratez 17 jours d’activités.

« C’est plaisant de voir le nombre de matchs en main, mais nous devons les gagner juste pour rejoindre le peloton. »

Les Stars ont gagné leurs deux parties précédant la pause des Fêtes.

Avant cela ils avaient perdu cinq fois de suite et avant cela, ils avaient gagné sept fois d’affilée.

Même si les joueurs des Stars se sont entraînés lors du congé, ils n’ont pas eu d’entraînement complet avec tout le personnel avant le match intra-équipe de mardi. L’équipe s’est entraînée mercredi également.

« Les détails seront très importants pour cette sortie de longue pause, a déclaré l’attaquant des Stars Jason Robertson. Les équipes qui font bien gardent le jeu simple. Elles travaillent fort, mais intelligemment. Après ça tes jambes reviennent et tu te sens plus en confiance avec la rondelle, le jeu s’ouvre. »