Il n’y a pas de bulle dans la LNH cette saison, mais avec la recrudescence de cas de COVID-19 avec l’arrivée dans le portrait du variant Omicron, peut-être que les Sénateurs devraient en créer une autour de Thomas Chabot.

Publié le 27 déc. 2021
MARC BRASSARD Le Droit

Le défenseur vedette, joueur le plus utilisé dans toute la LNH avec un temps de glace moyen de 27:20 minutes, n’a toujours pas fait de séjour sur la liste COVID-19 du protocole du circuit Bettman, où une douzaine de ses coéquipiers ont séjourné cette saison, tout comme plusieurs autres membres de l’organisation, l’entraîneur-chef D.J. Smith en tête.

Lisez l’article complet sur le site internet du Droit