(Dallas) Le directeur général des Stars de Dallas, Jim Nill, a confirmé samedi qu’un problème dégénératif qui affecte le genou droit du gardien de but Ben Bishop le contraint à mettre fin à sa carrière dans la Ligue nationale de hockey.

Publié le 11 déc. 2021
Associated Press

Les Stars avaient récemment rappelé Bishop à la suite d’un séjour de remise en forme avec le club-école des Stars du Texas, dans la Ligue américaine de hockey. À son seul match, Bishop avait accordé huit buts sur 34 tirs. Le nom du vétéran de 35 ans a depuis été inscrit sur la liste des blessés à long terme.

Bishop doit s’adresser aux médias mardi.

« Ce n’est pas un secret, il souffre d’un problème dégénératif. Il est allé en bas [dans la LAH], il voulait être un élément important de l’organisation », a déclaré Nill au représentant du Dallas Morning News qui l’a interrogé à San Jose, où les Stars devaient affronter les Sharks samedi soir.

« Au bout du compte, après être passé à travers tout le processus et être allé [dans la LAH] pour jouer, il s’est rendu compte que c’était bien la fin de sa carrière », a poursuivi le DG.

Le contrat de six ans signé par Bishop avec les Stars, d’une valeur de 29,5 millions, est valide jusqu’à la fin de la saison 2022-23. Ce contrat avait été offert au gardien après que les Stars eurent acquis ses services des Kings de Los Angeles en échange d’un choix de quatrième ronde.

Le dernier match de Bishop dans la LNH aura été une défaite de 6-3 encaissée face à l’Avalanche du Colorado lors du cinquième match de la série finale de l’association Ouest dans le cadre des séries éliminatoires en formule « bulle » à Edmonton, le 31 août 2020.

Incommodé par cette blessure au genou, Bishop n’avait joué qu’un match dans chacune des trois premières séries. Anton Khudobin a pris la relève devant le filet et les Stars se sont inclinés en six matchs en Finale de la Coupe Stanley contre le Lightning de Tampa Bay.

Bishop avait subi une intervention chirurgicale au ménisque après la saison 2019-2020, puis a raté toute la saison écourtée 2020-2021 lors de laquelle les Stars ont raté les séries éliminatoires.

Bishop était aussi le gardien numéro 1 du Lightning, en 2014-2015, quand l’équipe s’est approchée à deux victoires de la coupe Stanley. L’entraîneur-chef des Stars, Rick Bowness, était alors entraîneur adjoint avec le Lightning.

« Ça fait mal, a commenté Bowness. Je me sens tellement mal pour lui parce que c’est une si bonne personne et comme je l’ai toujours dit, quand il est en forme, il est l’un des trois meilleurs gardiens dans cette ligue. »

En 11 saisons dans la LNH, au sein de cinq équipes, il a compilé une fiche de 222-128-36 avec une moyenne de buts alloués de 2,32 et un pourcentage d’arrêts de ,921 en 413 matchs. Il a été nommé trois fois parmi les finalistes pour le trophée Vézina remis au meilleur gardien de but de la LNH.