(Glendale) Les Coyotes de l’Arizona pourraient devoir se trouver un nouveau domicile plus tôt que prévu.

Mis à jour le 9 déc. 2021
John Marshall Associated Press

La Ville de Glendale a avisé l’équipe de son intention d’expulser les Coyotes du Gila River Arena en date du 20 décembre si l’organisation de la Ligue nationale de hockey ne règle pas ses dettes auprès de la municipalité et de l’entreprise chargée de la gestion de l’amphithéâtre.

Dans une lettre rédigée par le directeur général de la Ville de Glendale et transmise aux Coyotes mercredi, on peut lire que l’équipe doit au total 1,3 million US, dont 250 000 $ US à la municipalité.

« Nous avons déjà ouvert une enquête pour déterminer comment cela a pu se produire et les premières indications laissent croire qu’il s’agirait tout simplement du résultat d’une malheureuse erreur humaine », ont réagi les Coyotes par voie de communiqué mercredi soir.

« Malgré tout, nous sommes profondément désolés des inconvénients que cela a pu causer. Nous allons nous assurer, dès demain matin, que les Coyotes de l’Arizona soient en règle sur chacun de leurs paiements qu’ils ne doivent plus rien en taxes locales, à l’État ou autres. Nous allons également faire en sorte que cette situation ne se reproduise plus », a ajouté la direction de l’équipe.

Le contenu de la lettre a été rapporté en premier par le site spécialisé The Athletic avant d’être confirmé par un responsable de la LNH à l’Associated Press. Cette source s’est exprimée sous couvert de l’anonymat parce que l’organisation des Coyotes doit publier un communiqué officiel jeudi.

Phelps a fait savoir aux Coyotes que le ministère du Revenu de l’État d’Arizona avait enregistré un avis de privilège sur biens imposés en raison de taxes impayées à la municipalité et à l’État par l’entreprise IceArizona, propriétaire de l’équipe.

La lettre de Phelps annonce également que l’entreprise ASM Global, responsable de la gestion du Gila River Arena, a reçu la consigne d’interdire l’accès au personnel des Coyotes si les dettes ne sont pas acquittées avant 17 h, le 20 décembre.

Les Coyotes louent le Gila River Arena selon les conditions d’un bail annuel depuis que le conseil municipal de la Ville de Glendale a voté, en 2016, pour se retirer d’une entente de location à long terme. La semaine dernière, la Ville a fait savoir qu’elle ne renouvellerait pas le bail des Coyotes après la saison 2021-2022.

L’équipe a soumis une offre dans le but d’acquérir un terrain à Tempe, à une trentaine de kilomètres à l’est de Glendale, dans ce qui pourrait être le premier pas vers l’acquisition d’un premier domicile permanent.