(Pittsburgh) Le début de saison tout feu tout flamme de Jake Guentzel a pris fin de manière abrupte alors que l’attaquant des Penguins de Pittsburgh doit s’absenter en raison d’une blessure au haut du corps.

Publié le 8 déc. 2021
Associated Press

Selon ce qu’a annoncé l’équipe mercredi, la situation sera réévaluée d’« une semaine à l’autre ». L’entraîneur-chef Mike Sullivan n’a pas donné plus de détails sur la nature de la blessure ni où ni comment elle est survenue.

Guentzel avait quitté le match temporairement, en première période lundi soir, lors d’une victoire contre le Kraken de Seattle. Il était cependant revenu au jeu et avait terminé la soirée avec deux buts et une mention d’aide.

Pour le défenseur Marcus Pettersson, c’est aux autres joueurs de l’équipe de prendre la relève pour combler la perte de Guenzel. « C’est ce qu’on a toujours fait au cours des dernières saisons, rien ne change. C’est aux nouveaux joueurs de saisir l’opportunité et de monter leur niveau de jeu d’un cran. On verra », a-t-il commenté.

Guentzel a été l’un des joueurs les plus productifs au cours des deux premiers mois de la saison dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il surfe actuellement sur une séquence de 13 parties avec au moins un point au cours de laquelle il a inscrit 11 buts et cumulé sept mentions d’aide.

Au total, l’attaquant de 27 ans compte 15 buts et 12 aides en 24 parties cette saison.

Kasperi Kapanen aura probablement la première chance de glisser dans le rôle de Guentzel sur le premier trio des Penguins aux côtés de Sidney Crosby et d’Evan Rodrigues, qui lui-même remplace un autre ailier blessé, Bryan Rust. Kapanen, qui a enfilé cinq buts en 25 parties, s’est promené d’un trio à l’autre au cours des dernières semaines.

« Ce sont de bien grandes chaussures à enfiler, évidemment, a commenté Kapanen. Jake a été l’un de nos meilleurs joueurs, sinon notre meilleur joueur, depuis un bon moment déjà. »

Les Penguins, qui ont gagné sept de leurs dix derniers matchs, doivent entreprendre vendredi à Washington une série de cinq parties à l’étranger.