Consultez les comptes-rendus des matchs disputés mardi dans la LNH.

Mis à jour le 1er déc. 2021
Consultez les sommaires des matchs de la LNH

Les Sénateurs d’Ottawa espèrent pouvoir oublier le mois de novembre, mais il est possible qu’il laisse des traces jusqu’à la fin de la saison.

Après avoir affiché un dossier de 1-10-1 pendant le mois, les Sénateurs se retrouvent au dernier rang du classement général de la LNH avec une fiche de 4-14-1.

« J’ignore pourquoi il y aurait une seule raison pour nous souvenir du mois de novembre », a déclaré l’entraîneur-chef D. J. Smith mardi. « Je pense que c’est du passé pour tout le monde.

« C’est probablement l’un des mois les plus difficiles qu’ont dû affronter chaque joueur, le personnel, la direction, les propriétaires, avec tout ce qui est arrivé. Les défaites, la COVID, les blessures. Nous en avons fini avec (novembre) et nous ne pourrions être plus heureux de passer à décembre. »

Tourner la page risque d’être plus facile à dire qu’à faire.

Il s’agissait d’une formation qui était censée commencer à gagner, après quatre saisons majoritairement misérables – « La reconstruction est finie », avait déclaré le directeur général Pierre Dorion après qu’il eut paraphé une prolongation de contrat en septembre – mais dans la situation actuelle, il est difficile de croire que les Sénateurs vont réaliser un revirement de situation radical.

Bien qu’il serait facile d’imputer la situation actuelle à une récente éclosion de la COVID-19 qui a touché 10 joueurs des Sénateurs et forcé le report de trois matchs, ce serait uniquement une excuse.

Les problèmes étaient là bien avant.

Défensivement, l’équipe connaissait des ennuis et en connaît encore. Après 19 matchs, les Sénateurs affichent une moyenne de buts alloués de 3,84, la pire dans la ligue. Dans son territoire défensif, l’équipe est un désastre.

Le trio de gardiens formé de Matt Murray, Anton Forsberg et Filip Gustavsson fait partie du problème.

Le nom de Murray, qui n’a pas gagné un seul match cette saison, a récemment été placé au ballottage. Lui et son contrat, d’une valeur moyenne annuelle de 6,25 millions US, ont été cédés à Belleville, dans la Ligue américaine. Murray a encore deux années à son entente.

Au-delà des gardiens de but, il y a place à amélioration chez les défenseurs des Sénateurs, mis à part Thomas Chabot et Artem Zub.

Avec leur formation dégarnie par la COVID-19, les Sénateurs ont été contraints de rappeler Lassi Thompson. Le Finlandais de 21 ans s’est bien tiré d’affaire, mais cette unité défensive commet encore beaucoup trop de bourdes.

Avec un calendrier de 15 matchs en décembre, les Sénateurs auront beaucoup à faire pour prouver qu’ils sont davantage qu’une équipe de queue de peloton.

« Lorsque nous avons regardé (le calendrier de) décembre durant l’été, nous pensions qu’il s’agirait de notre mois le plus difficile à cause de nos adversaires », a raconté Smith.

« Si vous regardez notre calendrier, les clubs que nous allons affronter pendant le mois sont les plus coriaces. Il n’y a pas de meilleure façon de se relever, d’avoir de bonnes sensations, que de battre une bonne équipe, et c’est ce que nous devrons faire ici durant le mois de décembre. Nous devons mieux jouer et nous devons trouver un moyen de battre une bonne équipe et de nous sentir bien dans notre peau. »

Le travail va commencer mercredi soir alors que les Sénateurs accueilleront les Canucks de Vancouver (7-14-2) qui font aussi face à des ennuis.

Les Sénateurs pourront alors compter sur Drake Batherson, leur meilleur marqueur (sept buts, neuf aides), dont le nom a été retiré des protocoles liés à la COVID-19 et qui est prêt à reprendre le collier.

La Presse Canadienne

Meier marque deux fois dans un gain des Sharks

PHOTO BILL KOSTROUN, AP

Timo Meier (28) célèbre son but en deuxième période avec ses coéquipiers.

Meilleur pointeur des Sharks, Timo Meier a donné l’exemple avec deux buts et San Jose a prévalu 5-2 face aux Devils du New Jersey, mardi.

Noah Gregor, Jacob Middleton et Erik Karlsson ont réussi les autres buts des Sharks, tandis que James Reimer a fait 32 arrêts.

Les Sharks ont remporté les deux premiers matchs d’un voyage de cinq villes.

Tomas Tatar et Jesper Bratt ont riposté pour les Devils, tandis que Mackenzie Blackwood a stoppé 26 tirs.

Les visiteurs menaient 4-0 après le quatrième but de la saison de Karlsson, à mi-chemin en deuxième période.

La poussée a inclus un but de Meier en avantage numérique. Meier a complété son doublé dans un filet désert.

Le capitaine des Devils Nico Hischier a obtenu une 100passe en carrière, à 22 ans.

Associated Press

Irrésistible remontée des Panthers en 3e

PHOTO JASEN VINLOVE, USA TODAY SPORTS

Sam Bennett (9) et Ilya Samsonov (30)

Sam Reinhart a profité d’une supériorité numérique pour marquer le filet victorieux avec 14,4 secondes à écouler au temps réglementaire et les Panthers de la Floride ont vaincu les Capitals de Washington 5-4 mardi soir.

Face à un recul de 4-1, les Panthers ont inscrit quatre buts à l’aide de 26 tirs au troisième vingt, un sommet d’équipe cette saison, et ils ont mis fin à une série de deux défaites.

Eetu Luostarinen et Ryan Lomberg ont contribué à l’attaque des Panthers avec un but et une aide chacun. Sam Bennett et Joe Thornton ont réussi les autres filets des vainqueurs. Le défenseur Aaron Ekblad a ajouté trois mentions d’aide.

Le gardien Sergei Bobrovsky a repoussé 23 tirs pour porter sa fiche à 8-0-0 à domicile.

Dans la défaite, Nick Jensen a obtenu un but et une aide. Lars Eller, Beck Malenstyn et Connor McMichael ont également touché la cible. Dmitry Orlov a récolté deux aides et le gardien Ilya Samsonov a réalisé 45 arrêts.

Le but de Lomberg à 3 : 23 de la troisième période a porté le score 4-2. Luostarinen a ajouté un but en désavantage numérique moins de trois minutes plus tard pour réduire l’avance des visiteurs à un but.

Bennett a ensuite fait dévier un tir d’Ekblad pour égaler la marque, avec 7 : 59 à jouer.

Les Capitals avaient pris une avance de 2-0 grâce aux buts de McMichael et Malenstyn dans un intervalle de 11 secondes au premier vingt.

Thornton a riposté avec son deuxième but de la saison et le 1533point de sa carrière. Du coup, il a rejoint Mark Recchi au 12rang dans l’histoire de la LNH.

Eller et Jensen ont déjoué Bobrovsky en deuxième période.

Associated Press

Les Red Wings signent leur 3000victoire

PHOTO BOB DECHIARA, USA TODAY SPORTS

Marc Staal (18) et Alex Nedeljkovic (39)

Le premier but de la saison de Marc Staal a permis de briser l’égalité avec un peu plus de huit minutes à écouler à la troisième période et a procuré aux Red Wings de Detroit la 3000victoire de leur histoire, 2-1 face aux Bruins de Boston, mardi soir.

Filip Zadina a marqué l’autre filet des Red Wings, qui ont gagné un troisième match de suite et qui totalisent 7001 points depuis leur adhésion à la Ligue nationale de hockey.

Devant le filet des Red Wings, Alex Nedeljkovic a bloqué 41 rondelles. Il n’a flanché que devant David Pastrnak.

Linus Ullmark a réalisé 16 arrêts pour les Bruins, qui avaient gagné cinq de leurs sept dernières parties.

Plus tôt en journée, les Bruins avaient appris que leur entraîneur-chef Bruce Cassidy allait manquer le match après avoir été placé dans les protocoles liés à la COVID-19.

De plus, Brad Marchand, le meilleur marqueur des Bruins, a servi la première d’une suspension de trois parties pour avoir donné un croc-en-jambe à Oliver Ekman-Larsson des Canucks de Vancouver dimanche.

Staal a marqué le filet victorieux au moment où les Red Wings avaient dépêché sur la glace un sixième patineur pendant une punition à retardement contre les Bruins.

Zadina avait donné l’avance aux Red Wings en deuxième période et Pastrnak a égalé la marque à 6 : 20 du troisième vingt, pendant un avantage numérique de deux joueurs.

Associated Press

Greenway et Kaprizov mènent le Wild à la victoire

PHOTO DAVID BERDING, USA TODAY SPORTS

Jordan Greenway (18)

Jordan Greenway a récolté un but et deux passes, mardi, aidant le Wild du Minnesota à l’emporter 5-2 devant les Coyotes de l’Arizona.

Auteur d’un but et d’une passe, Kirill Kaprizov a porté son total à 14 points depuis sept matchs-la meilleure séquence de la LNH durant cette période.

Kaapo Kahkonen a stoppé 29 tirs pour le Minnesota, qui remportait un quatrième match de suite.

Joel Eriksson Ek, Jonas Brodin et Marcus Foligno ont aussi marqué pour le Wild, qui mène la ligue avec 59 buts depuis le 2 novembre.

Clayton Keller et Anton Stralman ont riposté pour l’Arizona.

Scott Wedgewood a fait 32 arrêts.

Le Minnesota en est à huit gains consécutifs contre l’Arizona. Chaque victoire a été signée avec au moins trois buts d’écart.

Le Wild a par ailleurs inscrit Frédérick Gaudreau au protocole en lien à la pandémie.

Son coéquipier Mats Zuccarello ratait un deuxième match d’affilée, en raison d’une blessure à la main.

Associated Press

O’Reilly fait la différence en fusillade

PHOTO JEFF LE, USA TODAY SPORTS

Ryan O’Reilly (90)

Ryan O’Reilly a été le seul à marquer en fusillade et les Blues de St. Louis ont vaincu le Lightning de Tampa Bay 4-3, mardi.

Les Blues perdaient 3-0 après 5 : 29 au premier tiers, suite aux buts d’Anthony Cirelli, Corey Perry et Erik Cernak.

O’Reilly a amorcé la remontée en début de deuxième période, grâce à son quatrième but de la saison.

Logan Brown a rétréci l’écart avec un premier but cette saison et Ivan Barbashev a nivelé tôt au troisième tiers, en avantage numérique.

Brian Elliott et Jordan Binnington ont tous deux fait 30 arrêts.

Les deux clubs vont s’affronter à nouveau jeudi, à Tampa.

La Presse Canadienne

Trois buts de Hintz font gagner les Stars

PHOTO JEROME MIRON, USA TODAY SPORTS

Braden Holtby (70) et Roope Hintz (24)

Roope Hintz a complété le premier tour du chapeau de sa carrière en marquant dans un filet désert vers la fin de la troisième période, et les Stars de Dallas ont défait les Hurricanes de la Caroline 4-1 mardi soir.

Du coup, les Stars ont récolté un cinquième gain d’affilée et ont gagné un sixième match de suite à domicile – la plus longue séquence victorieuse en cours dans la LNH.

Joe Pavelski a fait sa part avec un but et deux aides pour les Stars, qui ont été dominés 40-17 au chapitre des tirs aux buts.

À son 500e match en carrière dans la LNH, le gardien Braden Holtby a bloqué 39 rondelles et a inscrit un deuxième gain consécutif.

L’ancien du Canadien de Montréal Jesperi Kotkaniemi, avec son sixième but de la campagne, a privé Holtby d’un blanchissage avec 3 : 33 à jouer à la troisième période.

Le gardien Frederik Andersen a réalisé 13 arrêts pour les Hurricanes qui présentent une fiche de 1-3-1 à leurs cinq dernières sorties.

Hintz totalise 10 buts à ses neuf dernières rencontres et trois buts gagnants dans les six dernières victoires des Stars.

Le trio de Hintz, Pavelski et Jason Robertson a amassé 12 buts et 11 aides lors des cinq derniers matchs des Stars. Pavelski a récolté au moins deux points dans chacune des trois dernières parties de son équipe.

Hintz a marqué le premier but de la rencontre après 73 secondes de jeu. Il a doublé l’avance des Stars avec environ cinq minutes à jouer à la deuxième période et il a marqué dans un filet désert 43 secondes après le but de Kotkaniemi.

Pavelski a enfilé son 7e but de la saison à 9 : 31 de la troisième période.

Les Hurricanes ont joué le match en l’absence des défenseurs Tony DeAngelo et Brett Pesce, qui ont été placés dans les protocoles de la LNH lundi.

Associated Press

4 buts pour Forsberg ; un 1er jeu blanc pour Saros

PHOTO MARK HUMPHREY, AP

Filip Forsberg

Filip Forsberg a réussi quatre buts, Juuse Saros a fait 27 arrêts et les Predators de Nashville ont battu les Blue Jackets de Columbus 6-0, mardi.

Forsberg a ponctué sa soirée avec un filet en avantage numérique, un 10e but pour lui cette saison.

Il a signé le premier but d’un tir des poignets du cercle droit. Le deuxième est venu d’un tir sur réception, à partir de l’enclave.

Il a aussi converti une brillante passe de Mikael Granlund, avant de rediriger un tir de la pointe.

Saros a mérité un premier jeu blanc cette saison, un 15e en carrière.

La Presse Canadienne