Consultez les comptes-rendus des matchs disputés vendredi dans la LNH.

Mis à jour le 26 nov. 2021

Les Ducks blanchissent les Sénateurs

Rickard Rakell a récolté un but et une aide pendant qu’Anthony Stolarz bloquait les 34 tirs dirigés vers lui et les Ducks d’Anaheim n’ont fait qu’une bouchée des Sénateurs d’Ottawa, 4-0, vendredi.

Troy Terry a marqué en avantage numérique, Isac Lundestrom et Derek Grant ont complété le pointage pour permettre aux Ducks de mettre fin à une série de trois défaites. Stolarz a signé son quatrième jeu blanc en carrière et la recrue Trevor Zegras a fourni deux aides. Il en compte quatre à ses trois derniers matchs.

Anton Forsberg a effectué 29 arrêts devant le filet des Sénateurs qui ont encaissé une quatrième défaite de suite. Ils n’ont savouré qu’une seule victoire à leurs 11 derniers affrontements.

Rakell a mis le point d’exclamation à la victoire des Ducks en faisant 4-0 à 9 : 05 de la troisième période. Positionné en bordure de la zone réservée au gardien, il a poussé le disque dans le filet pour compléter un savant jeu de passes initié par Sonny Milano et Zegras.

Rakell compte maintenant deux buts et deux aides en trois matchs depuis son retour au jeu après avoir manqué dix parties en raison d’une blessure au haut du corps.

Terry avait porté l’avance des Ducks à 3-0 avec 43 secondes au cadran en fin de deuxième période. Il a foncé au filet à pleine vitesse, coupant vers sa droite pour glisser la rondelle du revers entre les jambières de Forsberg. Il s’agissait de son quatrième but en avantage numérique et de son 13e au total cette saison. Il mène les Ducks dans les deux catégories.

Un peu plus tôt dans la période, Grant avait fait 2-0 en profitant d’une contre-attaque tout juste après la fin d’un désavantage numérique. Victor Mete a tenté d’empêcher la rondelle d’entrer dans le filet en la frappant au vol après que Forsberg eut réussi le premier arrêt. Le disque a toutefois ricoché sur Tyler Ennis avant de se retrouver dans le but.

Les Ducks avaient pris l’avance dès la troisième minute du match grâce à un tir sur réception de Lundestrom qui récoltait ainsi son quatrième but de la saison.

Toujours chez les Ducks, Milano a récolté deux buts et deux aides dans une courte série de trois matchs avec au moins un point.

Dan Greenspan, La Presse Canadienne

Ovechkin complète un tour du chapeau dans une victoire des Capitals

PHOTO NICK WASS, ASSOCIATED PRESS

Alex Ovechkin

Alex Ovechkin a trouvé le fond du filet deux fois en 56 secondes au deuxième engagement et les Capitals de Washington ont battu les Panthers de la Floride 4-3, vendredi.

Ovechkin a complété son tour du chapeau en troisième période, inscrivant l’éventuel but de la victoire. Il s’agissait du 28e tour du chapeau de sa carrière.

L’ailier russe et capitaine des Capitals a enfilé l’aiguille 18 fois cette saison et il n’est qu’à 19 buts de devancer Jaromir Jagr au troisième rang de l’histoire de la LNH.

Tom Wilson a également touché la cible pour les Capitals, qui ont gagné huit de leurs 10 dernières sorties. Evgeny Kuznetsov a mis la table pour trois réussites des siens alors qu’Ilya Samsonov a stoppé 19 rondelles.

Jonathan Huberdeau, Sam Reinhart et Carter Verhaeghe ont fait mouche pour les Panthers, qui ont vu leur séquence de victoires s’arrêter à quatre.

Sergei Bobrovsky a accordé trois buts en 22 lancers pour les Panthers. En relève, Spencer Knight a repoussé six des sept tirs dirigés vers lui.

Rich Dubroff, La Presse Canadienne

Jeu blanc d’Andrei Vasilevskiy contre le Kraken

PHOTO CHRIS O'MEARA, ASSOCIATED PRESS

Andrei Vasilevskiy (88) et Cal Foote (52)

Andrei Vasilevskiy n’a eu besoin que de 17 arrêts pour aider le Lightning de Tampa Bay à blanchir le Kraken de Seattle 3-0, vendredi soir.

Vasilevskiy a enregistré un 28e blanchissage en carrière et un deuxième en autant de matchs. Il en a profité pour signer une 200e victoire dans la LNH (200-86-22).

Steven Stamkos, Pierre-Édouard Bellemare et Ross Colton ont enfilé l’aiguille pour le Lightning, qui a gagné six de ses sept dernières parties. Il montre un dossier de 8-1-3 en novembre.

Philipp Grubauer a repoussé 23 lancers pour le Kraken, qui présente une fiche de 0-6-1 à ses sept dernières sorties à l’étranger.

Bellemare a donné les devants au Lightning à 2 : 52 du premier engagement. Il a décoché un tir des poignets pour déjouer Grubauer, son ancien coéquipier avec l’Avalanche du Colorado.

Colton a doublé l’avance des siens dès la 31e seconde de la deuxième période et Stamkos a complété le pointage au dernier tiers. Il s’agissait du 11e but de Stamkos cette saison, un sommet chez le Lightning.

John Kreiser, La Presse Canadienne

Les Rangers l’emportent 5-2 contre les Bruins

PHOTO BOB DECHIARA, USA TODAY SPORTS

Filip Chytil (72) et Igor Shesterkin (31)

Artemi Panarin a marqué le premier de trois buts des Rangers en troisième période, vendredi après-midi, pour vaincre les Bruins 5-2. Cette victoire permet à l’entraîneur-chef Gerard Gallant d’afficher le meilleur dossier de l’histoire de l’équipe à ses 20 premières parties derrière le banc.

Les Rangers de New York ont récolté 31 points lors des 20 premiers matchs de Gallant, ce qui lui permet de devancer Phil Esposito qui avait obtenu 30 points lors de la saison 1986-87.

Ryan Strome, Dryden Hunt, Alexis Lafrenière et Jacob Trouba ont marqué les autres buts des vainqueurs, qui ont remporté sept de leurs huit derniers affrontements.

Les trois buts des Rangers en troisième période ont été enfilés dans les neuf dernières minutes de jeu.

Igor Shesterkin a effectué 29 arrêts et Julien Gauthier a récolté deux mentions d’aide en troisième période. Le but de Trouba a été inscrit dans un filet désert.

Craig Smith et Patrice Bergeron ont répliqué pour les Bruins de Boston, qui subissaient une deuxième défaite de suite à domicile après avoir compilé une fiche de 6-1 en début de calendrier. Jeremy Swayman a bloqué 31 tirs devant le filet.

Panarin a frappé au vol une passe soulevée de Gauthier tout juste devant la zone réservée au gardien pour donner l’avance aux Rangers pour la première fois du match à 11 : 35 en troisième période. Puis, Lafrenière a donné une avance de deux buts aux siens quand Gauthier lui a refilé le disque dans une descente à deux contre un.

Les Bruins s’étaient offert une avance de 2-1, en début de deuxième engagement, quand Bergeron a fait dévier une passe de Matt Grzelcyk au fond du filet. Mais les Rangers ont réussi à créer l’égalité avant la fin de la période par l’entremise de Hunt qui a récupéré un retour de lancer de Ryan Lindgren à la pointe.

Smith a inscrit le premier but du match pour les Bruins à 14 : 46 en première période, quand il a intercepté une tentative de sortie de zone de Trouba pour battre Shesterkin d’un tir des poignets.

Shesterkin a ensuite été brillant, notamment en frustrant Taylor Hall en échappé, pour maintenir son équipe dans le coup. Puis, Strome a créé l’égalité 1-1 avec six secondes au cadran en fin de période. Bien placé dans l’enclave, Strome a accueilli une passe de Panarin pour battre Swayman du côté de la mitaine.

Les Bruins ont dominé la première période au chapitre des tirs, 17-5, mais ont dû se contenter d’une égalité après 20 minutes.

Ken Powtak, Associated Press

Les Hurricanes battent les Flyers 6-3

PHOTO MATT SLOCUM, ASSOCIATED PRESS

Teuvo Teravainen (86), Sebastian Aho (20) et Ian Cole (28)

Sebastian Aho a inscrit deux buts et les Hurricanes de la Caroline ont battu les Flyers de Philadelphie 6-3, vendredi.

Jesperi Kotkaniemi a amassé un but et une assistance alors que Jesper Fast, Steven Lorentz et Andrei Svechnikov ont touché la cible une fois chacun pour la formation de la Caroline du Nord.

Antti Raanta a stoppé 20 des 23 tirs dirigés vers le filet des Hurricanes, qui ont complété leur voyage de six parties à l’étranger avec quatre victoires.

Ivan Provorov, Joel Farabee et Rasmus Ristolainen ont répliqué pour les Flyers, qui ont perdu leurs cinq derniers matchs. Carter Hart a alloué six buts en 36 lancers.

Les Hurricanes ont pris le contrôle du match en dominant les Flyers 4-1 au chapitre des buts au deuxième engagement.

Après que Ristolainen eut donné les devants 3-2 aux Flyers, les Hurricanes ont vu Fast, Kotkaniemi et Lorentz enfiler l’aiguille.

Aaron Bracy, La Presse Canadienne

Victoire écrasante du Wild sur les Jets

PHOTO BRACE HEMMELGARN, USA TODAY SPORTS

Depuis le début de la saison, le Wild montre une fiche de 6-2-0 sur sa patinoire.

Kirill Kaprizov a marqué un but et a égalé un record personnel avec trois mentions d’aide pour mener le Wild du Minnesota à une convaincante victoire de 7-1 sur les Jets de Winnipeg.

Mats Zuccarello a inscrit deux buts avant de quitter le match en raison de ce qui semblait être une blessure. Alex Goligoski, Ryan Hartman, Jon Merrill et Matt Dumba ont complété le pointage pour le Wild qui entreprend du bon pied un séjour de cinq parties à domicile.

Cam Talbot a effectué 30 arrêts.

Depuis le début de la saison, le Wild montre une fiche de 6-2-0 sur sa patinoire. L’attaque a produit au moins quatre buts dans chacune de ces six victoires.

Zuccarello a retraité au vestiaire en fin de deuxième période après avoir reçu un coup de bâton de Nathan Beaulieu directement sur le poignet gauche. Il n’est pas revenu au jeu par la suite. Beaulieu n’a pas été puni sur le jeu.

Les Jets n’ont pas gagné à leurs cinq dernières parties. Les sept buts accordés au Wild ont mis fin à une séquence de 14 matchs sans allouer plus de trois buts. La plus longue du genre dans l’histoire de la franchise.

Pierre-Luc Dubois a enfilé le seul but des Jets. L’équipe n’a marqué que cinq buts en 184 tirs au cours de ses cinq derniers matchs. Les Jets avaient d’ailleurs été blanchis 3-0, mercredi soir dernier, face aux Blue Jackets à Columbus.

Connor Hellebuyck, qui n’avait pas donné plus de deux buts à l’adversaire lors de ses neuf départs précédents, n’a effectué que dix arrêts sur 14 tirs avant de céder sa place tôt en deuxième période.

Il n’était pas à blâmer pour chacun des quatre buts alors qu’il a été victime de quelques bonds capricieux et d’horribles décisions de sa défensive.

Goligoski a ouvert la marque d’un tir des poignets qui a dévié sur Nikolaj Ehlers dès la 52e seconde du match. Puis, un tir de loin de Zuccarello a frappé le poteau avant de ricocher sur le bras d’Hellebuyck et de pénétrer dans le filet sur le troisième tir du Wild un peu moins de sept minutes plus tard.

Le trio Zuccarello-Hartman-Kaprizov a enchaîné avec deux buts en 45 secondes en début de deuxième période, ce qui a sonné le glas de la soirée d’Hellebuyck à 4-0. Eric Comrie a pris sa place devant le filet.

Les Jets ont ensuite laissé sortir leur frustration en fin de période.

Beaulieu a solidement frappé Goligoski le long de la bande, puis Evgeny Svechnikov a reçu deux punitions mineures pour avoir donné un coup de bâton et pour rudesse. Les mêlées et le rififi étaient donc de mise pour le reste de la période.

En relève devant le filet des Jets, Comrie a terminé le match avec 21 arrêts. Le but de Dubois, inscrit en avantage numérique, n’est que le deuxième de l’équipe en dix matchs et 25 occasions, soit depuis le 6 novembre.

Mike Cook, Associated Press

DeBrincat donne la victoire aux Blackhawks en prolongation

PHOTO NAM Y. HUH, ASSOCIATED PRESS

Patrick Kane et Alex DeBrincat

Alex DeBrincat a touché la cible en prolongation et les Blackhawks de Chicago sont venus de l’arrière pour vaincre les Blues de St. Louis 3-2, vendredi.

DeBrincat a déjoué Jordan Binnington en décochant un tir sur réception en provenance du côté gauche de la patinoire, après avoir accepté une passe de Patrick Kane.

Il s’agissait du 12e filet de la campagne de DeBrincat, qui a aidé les Blackhawks à freiner une séquence de cinq défaites contre les Blues.

Brandon Hagel a créé l’égalité en inscrivant un but dans un troisième match consécutif. Jujhar Khaira a aussi fait mouche pour l’équipe de Chicago, qui montre un dossier de 6-2-0 sous la tutelle de l’entraîneur-chef Derek King.

Kevin Lankinen a tenu le coup et il a effectué 23 arrêts pour les Blackhawks. Seth Jones a participé à deux réussites des siens.

Pavel Buchnevich et Ivan Barbashev ont donné les devants 2-0 aux Blues, qui ont laissé filer cette avance pour présenter une fiche de 2-5-2 à leurs neuf dernières sorties.

Binnington a conclu la rencontre avec 24 arrêts pour les Blues, qui ont perdu contre les Blackhawks pour une première fois depuis le 3 avril 2019.

Matt Carlson, La Presse Canadienne

Les Predators triomphent 4-2 contre les Devils

PHOTO MARK HUMPHREY, ASSOCIATED PRESS

Alexandre Carrier (au centre) a marqué l’un des quatre buts des Predators.

Roman Josi et Alexandre Carrier ont tous les deux enregistré un but et une mention d’aide pour guider les Predators de Nashville vers un gain de 4-2 aux dépens des Devils du New Jersey, vendredi soir.

Philip Tomasino et Mikael Granlund ont aussi fait bouger les cordages pour les Predators, qui ont remporté deux de leurs trois dernières sorties. Juuse Saros a effectué 23 arrêts.

Andreas Johnsson et Tomas Tatar ont assuré la réplique pour les Devils, qui ont perdu leurs deux derniers matchs. Mackenzie Blackwood a stoppé 27 lancers.

Saros n’a pas vraiment été testé lors des 40 premières minutes de jeu. Il a bloqué deux tirs au premier engagement et sept au deuxième tiers.

Josi a ouvert le pointage à 7 : 31 du premier vingt et Tomasino a doublé l’avance des siens à 3 : 30 de la deuxième période. Les Predators montrent un dossier de 8-0-0 lorsqu’ils mènent après deux périodes cette saison.

Matt Duchene a mis la table pour le but de Granlund, récoltant un 20e point en 20 matchs en carrière contre les Devils.

Jim Diamond, La Presse Canadienne

Les Blue Jackets ont le dessus sur les Canucks 4-2

PHOTO JAY LAPRETE, ASSOCIATED PRESS

Max Domi (à droite) célèbre son but marqué en troisième période.

Elvis Merzlikins a stoppé 39 tirs, Gustav Nyquist a marqué en désavantage numérique, en plus de récolter une mention d’aide, et les Blue Jackets ont eu le dessus 4-2 sur les Canucks de Vancouver.

Jack Roslovic a brisé l’égalité à 6 : 06 de la troisième période pour les Jackets. Adam Boqvist et Max Domi ont été les autres buteurs. Avec ce gain, les Blue Jackets ont maintenant remporté trois victoires de suite et quatre de leurs cinq derniers matchs.

De leur côté, les Canucks ont encaissé un cinquième revers de suite sur la route. Vasily Podkolzin et Tyler Motte ont inscrit les deux buts des Canucks, alors que Thatcher Demko a effectué 17 arrêts.

Nyquist a brisé la glace en marquant en désavantage numérique. Il s’agissait de son deuxième en carrière dans cette situation et du deuxième des Jackets cette saison à court d’un homme.

Vancouver a créé l’égalité en toute fin de première période quand Justin Dowling a intercepté une sortie de zone pour alimenter Podkolzin qui a enfilé son quatrième de la saison.

Malgré une domination des Canucks 16-5 au chapitre des tirs, les Blue Jackets ont repris l’avance à 6 : 17 en deuxième engagement quand Boqvist a battu Demko sur un retour de lancer de Cole Sillinger.

Les représentants de Vancouver ont ramené tout le monde à égalité vers la fin de la deuxième, quand Motte a fait dévier un tir de la ligne bleue de Quinn Hughes.

Roslovic, avec son troisième de la saison, a remis les Jackets en avance 3-2 grâce à un tir d’élite de la pointe. Domi a complété le pointage dans un filet désert.

Nicole Kraft, Associated Press

Jarry et les Penguins poursuivent leurs succès

PHOTO EDUARDO MUNOZ ALVAREZ, ASSOCIATED PRESS

Tristan Jarry (35) et Kyle Palmieri (21)

Tristan Jarry a réalisé 25 arrêts et les Penguins de Pittsburgh ont blanchi les Islanders de New York 1-0, vendredi soir.

Les Penguins ont gagné leurs cinq derniers matchs et Jarry est une des principales raisons. Il n’a alloué que deux buts à ses cinq derniers départs, enregistrant trois jeux blancs.

Kasperi Kapanen a inscrit le seul but du match, en deuxième période. Il a accepté une passe de Sidney Crosby et il a décoché un tir précis qui a trompé la vigilance d’Ilya Sorokin.

Jake Guentzel a aussi obtenu une mention d’aide sur le but, portant à huit sa séquence de parties avec au moins un point. Il a récolté cinq buts et quatre assistances pendant cette série de succès.

Les Islanders ont encaissé un huitième revers consécutif en temps réglementaire et ils ont perdu un quatrième match d’affilée dans leur nouveau domicile du UBS Arena. La formation new-yorkaise n’a pas gagné depuis le 6 novembre, lorsqu’elle a blanchi les Jets de Winnipeg 2-0.

Sorokin a repoussé 29 rondelles dans la défaite.

Allan Kreda, La Presse Canadienne

Les Maple Leafs battent les Sharks 4-1

PHOTO TONY AVELAR, AP

John Tavares (91) et Auston Matthews (34)

John Tavares et William Nylander ont tous les deux récolté un but et une mention d’aide pour guider les Maple Leafs de Toronto vers une victoire de 4-1 contre les Sharks de San Jose, vendredi soir.

Auston Matthews et Wayne Simmonds ont ajouté un but chacun pour les Maple Leafs, qui ont remporté huit de leurs neuf derniers matchs.

Joseph Woll a repoussé 34 rondelles pour les Torontois, qui montrent un dossier de 11-2 en novembre pour rejoindre les Panthers de la Floride au premier rang de la section Atlantique.

Nick Bonino a été l’auteur du seul but des Sharks. James Reimer a alloué quatre buts en 17 tirs et il a été remplacé par Adin Hill, qui a été parfait en 16 lancers.

Les Maple Leafs n’ont mis que 32 secondes pour prendre les devants. Morgan Rielly a rejoint Nylander et ce dernier a fait bouger les cordages.

Bonino a créé l’égalité environ quatre minutes plus tard grâce à son deuxième but en autant de parties, mais les visiteurs ont répliqué seulement 32 secondes plus tard, quand Simmonds a fait dévier un tir de David Kampf.

Joe Stiglich, La Presse Canadienne