(Washington) Il n’y a rien de certain chez le Canadien, mais ce qui semble de plus en plus certain, c’est que Cédric Paquette prépare son retour.

Richard Labbé
Richard Labbé La Presse

Dominique Ducharme n’a pas voulu le confirmer, mais l’attaquant québécois pourrait effectuer un retour au jeu mercredi soir à Washington, alors que le Canadien va affronter les Capitals. Paquette, blessé, n’a pas joué depuis le 9 novembre.

En 10 matchs cette saison, il n’a pas obtenu de point, et il voit en ce retour l’occasion de repartir à neuf.

« C’est comme un nouveau départ à ma saison, a-t-il répondu mercredi matin à Washington. Je pense que je peux recommencer à zéro et reprendre le dessus. On veut toujours être sur la glace et aider l’équipe, mais les blessures peuvent arriver, ça fait partie de notre réalité. »

Pour l’heure, il n’est pas impossible que le Canadien revienne à la formule des 11 attaquants et 7 défenseurs, employée lors de la rencontre précédente, une victoire samedi soir face aux Predators de Nashville au Centre Bell.

Au terme de l’entraînement de mercredi à Washington, Michael Pezzetta, Mattias Norlinder, Joel Edmundson et Samuel Montembeault ont tous fait du temps supplémentaire, ce qui est d’ordinaire l’apanage des réservistes. Le défenseur Sami Niku pourrait donc être de retour dans la formation.

Par ailleurs, le Canadien tentera de réussir à Washington ce qu’il ne réussit pas souvent : gagner un match sur la glace de quelqu’un d’autre.

Il faut rappeler ici que le club montréalais n’a remporté qu’un seul match sur une possibilité de neuf sur la route cette saison…

« Plusieurs joueurs de notre équipe peuvent être meilleurs sur la route, a admis Dominique Ducharme. Il faut démontrer plus de caractère et être prêts à se salir les mains encore plus.

« On a été meilleurs à la maison que sur la route, et on doit être meilleurs que ça sur la route…. À la maison, tu es chez toi, tu ressens l’énergie de la foule, il y a de la famille dans les gradins, des amis. Sur la route, ça devient une question de volonté, et il faut aller puiser plus loin et démontrer notre force de caractère. »

En ce qui concerne Norlinder, le jeune défenseur de seulement 21 ans, le Canadien n’a toujours pas pris une décision dans son cas, quant à savoir s’il restera ici ou retournera poursuivre sa saison en Europe. « On va prendre une décision après le présent voyage », s’est contenté de répondre l’entraîneur.

Rappelons que Jake Allen sera devant le filet du Canadien mercredi soir à Washington.