(Saint-Jean) Les Growlers de Terre-Neuve ont été temporairement évincés de leur domicile au Mile One Center en attendant les conclusions d’une enquête indépendante portant sur des allégations « de comportements inappropriés sur le lieu de travail ».

La Presse Canadienne

Par voie de communiqué mercredi, la ville de St. John’s a indiqué que Deacon Sports & Entertainment Limited, l’entreprise qui possède les Growlers, a été informée de sa suspension un peu plus d’une semaine avant que le club de l’ECHL ne dispute un premier match à domicile cette saison.

La municipalité a refusé de préciser la nature des allégations.

« Étant donné la gravité des allégations, nous n’avons eu d’autre choix que de poser un geste, a confié le maire de St. John’s, Danny Breen, par voie de communiqué. Nous sommes conscients que c’est décevant pour les amateurs de hockey de la région, mais la santé et la sécurité de nos employés sont nos priorités. »

Les Growlers sont le club-école des Maple Leafs de Toronto dans l’ECHL. L’équipe a indiqué qu’elle tentait de relocaliser les Growlers au Coca-Cola Coliseum, le domicile des Marlies de Toronto, leur club-école de la Ligue américaine de hockey, pendant l’enquête à St. John’s.

Les Growlers ont entamé leur saison en remportant leurs trois premiers matchs contre les Lions de Trois-Rivières, le nouveau club-école du Canadien de Montréal dans l’ECHL.