(Washington) L’attaquant vedette Nathan MacKinnon de l’Avalanche du Colorado a complété sa période de confinement et dispute son premier match de la saison, mardi soir, contre les Capitals de Washington.

Associated Press

MacKinnon a reçu un diagnostic positif au coronavirus la semaine dernière et il était soumis aux protocoles de COVID-19 de la ligue depuis le 12 octobre. Le triple finaliste au titre de joueur par excellence n’avait pas fait le voyage avec l’équipe lundi parce qu’il n’avait pas encore le nombre requis de tests négatifs pour être considéré comme disponible.

MacKinnon a dit qu’il était « motivé à jouer » après avoir sauté sur la glace mardi matin pour la première fois en huit jours.

« Je ne pensais pas que je devais présenter deux tests négatifs », a-t-il déclaré. « Je pensais que je devrais attendre les 10 jours et rater les deux premiers matchs du voyage sur la route et probablement le troisième aussi. »

Au lieu de cela, MacKinnon est au centre du premier trio du Colorado entre son coéquipier étoile Mikko Rantanen et l’ancien ailier des Capitals Andre Burakovsky. Comme le capitaine Gabriel Landeskog purge le deuxième et dernier match d’une suspension, le retour de MacKinnon est le bienvenu pour l’Avalanche.

« Je dirais que c’est une agréable surprise parce que je ne m’attendais pas à ce qu’il joue ce soir », a déclaré l’entraîneur Jared Bednar après l’entraînement matinal de son équipe. « Il avait besoin des deux tests qui n’avaient pas encore été effectués, et les deux devaient être négatifs. Il se trouve qu’ils l’étaient tous les deux, alors le voici. »

Parce qu’il est vacciné, l’absence du joueur de 26 ans a été considérée comme une blessure liée au hockey et il a été payé pendant son absence.

« Je n’ai rien ressenti », a déclaré MacKinnon. « Je me sentais bien, je m’entraînais tout le temps à la maison, faisant ce que je pouvais pour rester en forme. C’est juste dommage. Je n’ai infecté personne dans ma famille. Personne n’est tombé malade, aucun coéquipier n’est tombé malade, donc j’ai été chanceux, je suppose. »

Le défenseur du Colorado Jack Johnson est également de retour après avoir raté le match précédent en raison d’un test positif à la COVID-19. Johnson a obtenu son deuxième test négatif lundi, à temps pour prendre l’avion avec l’équipe.

Le commissaire Gary Bettman a mentionné la semaine dernière que la LNH ne comptait que quatre joueurs non vaccinés sur environ 700. Il a reconnu que la pandémie jouerait toujours un rôle cette saison, comme des joueurs vaccinés ratant des matchs, et a souligné la nécessité de continuer à faire preuve de vigilance.