(Brossard) Dominique Ducharme ne l’a pas caché : les matchs préparatoires du week-end entre le Canadien de Montréal et les Sénateurs d’Ottawa seront très importants pour les joueurs souhaitant gagner des postes avec le grand club.

Alexis Bélanger-Champagne La Presse Canadienne

Même si le camp du Tricolore est commencé depuis un peu plus d’une semaine, l’équipe a disputé seulement deux matchs préparatoires jusqu’ici, ainsi qu’une rencontre intraéquipe. Pourtant, Ducharme a martelé que c’est lors des matchs que les joueurs devront surtout démontrer leur savoir-faire, et non seulement lors des entraînements.

Ducharme prévoit également réduire le nombre de joueurs présents au camp de manière importante dimanche. Le temps est donc venu pour les joueurs impliqués dans des batailles de se démarquer.

« Chaque match que vous disputez – on l’a dit, il n’y en a pas 10 ou 12 – pour tout le monde, ce sont des matchs importants, a répété Ducharme, jeudi. Ce sont des matchs qui ne reviendront pas. Quand la porte s’ouvre, vous devez rentrer dedans. »

Le groupe qui a joué lundi à Montréal sera en action vendredi à Ottawa. Jonathan Drouin, Christian Dvorak et Josh Anderson tenteront de démontrer à nouveau leur cohésion. Toutefois, les yeux seront surtout tournés vers la défensive, alors que Kaiden Guhle et Sami Niku seront parmi les joueurs qui voudront gagner des points auprès des entraîneurs.

Samedi à Montréal, ce sera au centre Ryan Poehling de tenter de prouver qu’il est prêt à s’établir avec le Canadien.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Ryan Poehling

Poehling n’a pas connu un camp particulièrement étincelant jusqu’ici en deux sorties, incluant le match intraéquipe. Il a quand même eu quelques beaux flashs.

« Je crois que ça se passe bien, que ça allait mieux plus les matchs avançaient, surtout à Toronto. Ils (les Maple Leafs) ont commencé le match en force et nous ne savions pas comment réagir », a dit Poehling.

« Je veux faire ce que je peux pour me tailler une place au sein de l’équipe, a-t-il ajouté. Je veux rester moi-même et faire mon possible. Ensuite, ce sont les entraîneurs qui vous évaluent et je vais vivre avec leur décision. »

Ducharme a admis que le travail passé d’un joueur faisait partie de l’évaluation. Dans le cas de Poehling, il s’est épanoui avec le Rocket de Laval l’hiver dernier, amassant 25 points en 28 rencontres.

« Mais surtout pour un jeune joueur, vous voulez voir s’il est capable de répéter les mêmes choses ou presque les mêmes choses au niveau de la LNH », a précisé Ducharme.

Paquette blessé, deux joueurs au ballottage

L’attaquant Cédric Paquette a raté l’entraînement, jeudi, en raison d’une blessure mineure à l’aine. L’équipe a également soumis les noms des défenseurs Xavier Ouellet et Louie Belpedio au ballottage.

Paquette, qui est âgé de 28 ans, a signé un contrat d’une campagne avec le Tricolore au cours de l’été. Il a amassé quatre buts et autant d’aides en 47 matchs la saison dernière avec les Sénateurs d’Ottawa et les Hurricanes de la Caroline.

Laurent Dauphin a été placé au centre de Mathieu Perreault et d’Alex Belzile en l’absence de Paquette. Gabriel Bourque était à la droite de Ryan Poehling et d’Artturi Lehkonen.

Ouellet a disputé six matchs avec le Canadien l’hiver dernier et n’a pas amassé de point. Le vétéran âgé de 28 ans a ajouté trois buts et une aide en 19 rencontres avec le Rocket.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Xavier Ouellet

Belpedio a quatre matchs d’expérience dans la LNH avec le Wild du Minnesota.

Ouellet et Belpedio devraient se rapporter au camp du Rocket lundi s’ils ne sont pas réclamés par l’une des 31 autres formations de la LNH.