(Sunrise) Alors que l’avenir de Shea Weber semble plus incertain que jamais avec le Canadien de Montréal, les Panthers de la Floride, eux, ont appris une excellente nouvelle au sujet de l’un de leurs piliers à la ligne bleue.

Associated Press

Aaron Ekblad s’est dit prêt à temps pour le camp d’entraînement de la formation floridienne.

Le défenseur étoile sera sur la patinoire pour le premier entraînement du camp des Panthers, jeudi, à peine six mois après s’être fracturé la jambe gauche pendant une partie. Ekblad patine depuis quelques semaines déjà et ne s’attend pas à être limité dans les exercices pendant le camp.

« Je n’ai jamais été aussi excité par un camp d’entraînement ou un match préparatoire de ma carrière, a reconnu Ekblad. J’ai hâte de retourner sur la patinoire et de pouvoir mesurer l’efficacité de ma rééducation et de ma préparation. »

Les Panthers s’entraîneront jeudi, vendredi et samedi. Ils entameront leur calendrier préparatoire avec un programme double à domicile contre les Predators de Nashville dimanche et, sauf en cas de recul, Ekblad devrait participer à l’une de ces rencontres.

Le défenseur MacKenzie Weegar a déclaré qu’Ekblad — entre deux expéditions de pêche au thon albacore dans les Bahamas et quelques rondes de golf cet été — était concentré sur sa rééducation afin d’être prêt pour la saison des Panthers, qui pourraient connaître un long parcours éliminatoire cette fois-ci.

« Son attitude est irréprochable, a dit Weegar. Je sais qu’il était concentré là-dessus à 100 %, et encore plus que ça. Il est prêt. Il avait l’air en très grande forme sur la patinoire. Il jouera un rôle essentiel dans l’équipe, et fera partie de notre groupe de leaders. »

Ekblad s’est blessé le 28 mars, en deuxième période d’un match contre les Stars à Dallas. Ekblad a encaissé une mise en échec et a chuté lourdement contre la rampe, ne pouvant s’empêcher de laisser échapper un cri de douleur. Une attelle a été posée sur sa jambe gauche et il a ensuite pu être évacué de la patinoire sur une civière.

Avec Tim Reynolds, d’Associated Press