Le Kraken de Seattle a ajusté le contrat du gardien Philipp Grubauer puisque la première proposition, qui ne respectait pas la convention collective, a été rejetée par la LNH.

Stephen Whyno Associated Press

C’est ce qu’a affirmé une personne au courant des négociations à l’Associated Press, dimanche. Cette source a demandé de conserver l’anonymat, car l’équipe n’avait toujours pas fait d’annonce officielle.

Selon cette source, 250 000 $ US du salaire de Grubauer passeraient de la saison 2023-24 à la saison 2022-23 afin de respecter la convention collective.

Le salaire annuel moyen du gardien de la nouvelle équipe sera toujours de 5,9 millions pour les six prochaines saisons. Certains montants ont cependant dû être changés d’année, puisqu’une règle a été mise en place il y a six ans pour empêcher les équipes de prévoir des diminutions de salaire importantes lors des dernières saisons d’un contrat.

Une simple erreur de calcul semble avoir été à l’origine du problème dans la première version du contrat, qui a été rejetée par la LNH. Il ne s’agirait pas d’une tentative volontaire, comme ce fut le cas du contrat d’Ilya Kovalchuk, il y a 11 ans, qui avait aussi été rejeté pour avoir enfreint la convention collective.

Grubauer s’est joint au Kraken lors de la première journée du marché de l’autonomie dans la LNH, le 28 juillet. Il a disputé les trois dernières saisons avec l’Avalanche du Colorado.