Simon-Olivier Lorange
Simon-Olivier Lorange La Presse

Nouveau, mais sans complexe

Le Kraken de Seattle a beau être le dernier arrivé sur le marché des joueurs autonomes sans restriction, il n’a affiché aucun complexe quand est venu le temps de sortir de gros poissons de l’eau. Philipp Grubauer, gardien le plus convoité du circuit cet été, quitte donc l’Avalanche du Colorado pour s’établir sur la côte Ouest. En acceptant un contrat d’une valeur annuelle de 5,9 millions valide pour 6 saisons, il dame (déjà) le pion à Chris Driedger et devient le gardien numéro 1 du Kraken. Jaden Schwartz, des Blues de St. Louis, et Alexander Wennberg, des Panthers de la Floride, ont quant à eux signé des contrats qui leur rapporteront en moyenne 5,5 et 4,5 millions, respectivement. Aucun des deux n’avait été protégé par son équipe précédente avant le repêchage d’expansion, si bien que le Kraken avait pu faire du maraudage auprès d’eux au début de la semaine dernière. Après avoir acquis Grubauer, le Kraken a retourné le gardien Vitek Vanecek aux Capitals de Washington, équipe à laquelle ils l’avaient arraché la semaine dernière. Les Caps ont cédé, en retour, un choix de deuxième tour au repêchage de 2023.

La valse des gardiens (1)

PHOTO FRANK GUNN, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Jaroslav Halak

Comme ç’a été le cas l’an dernier, plusieurs hommes masqués ont profité de leur autonomie complète pour changer d’adresse. Certains l’ont fait à bas prix : Jaroslav Halak (Vancouver, 1 an, 1,5 million) et Brian Elliott (Tampa Bay, 1 an, 900 000 $). D’autres à prix moyen : Brayden Holtby (Dallas, 1 an, 2 millions), Martin Jones (Philadelphie, 1 an, 2 millions), James Reimer (San Jose, 2 ans, 4,5 millions) et Petr Mrazek (Toronto, 3 ans, 11,4 millions). D’autres à un prix… surprenant ! Jonathan Bernier n’a pu dire non aux Devils, qui lui ont consenti un contrat de deux ans qui lui rapportera 4,125 millions par saison, une sérieuse augmentation par rapport aux 3 millions qu’il gagnait à Detroit. Cette récompense est d’autant plus généreuse pour Bernier qui, à 32 ans (33 en août), voit rapetisser les meilleures années de sa carrière dans son rétroviseur. Si le New Jersey n’est pas le plus attrayant des marchés, c’est tout le contraire à Vegas, où a abouti Laurent Brossoit, à qui les Knights ont donné 4,65 millions étalés sur deux ans. La somme n’est pas pharaonique, mais pour un gardien qui, à 28 ans, n’a que 82 matchs au compteur, c’est considérable.

Changement de garde en Caroline

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Frederik Andersen

Heureusement que l’attaque des Hurricanes de la Caroline est rodée, car derrière elle, les adaptations seront nombreuses au camp d’entraînement et en début de saison. Les Canes ont acquis deux gardiens et trois défenseurs qui seront de leur formation principale de l’automne. D’abord, devant le filet, après avoir bêtement échangé Alex Nedeljkovic puis perdu Petr Mrazek et James Reimer sur le marché des joueurs autonomes, les Canes ont embauché Frederik Andersen et Antti Raanta, tous deux joueurs autonomes. Ils empocheront respectivement 4,5 et 2 millions par année, pendant deux saisons chacun. En outre, on a profité du trop-plein de défenseurs des Oilers d’Edmonton pour mettre la main sur Ethan Bear par une transaction, après quoi on a offert des ententes à Ian Cole et à Tony DeAngelo. Ce dernier avait vu son contrat racheté par les Rangers de New York après des allégations de mésentente avec des coéquipiers, et un historique de remarques homophobes et racistes le suit depuis ses années juniors. Ça promet…

Et le trophée est remis à…

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Dougie Hamilton

Si les Hurricanes ont eu tant à faire pour rebâtir en défense, c’est notamment en raison du départ de Dougie Hamilton, assurément le défenseur, sinon le joueur tout court, le plus convoité du marché. Les défenseurs offensifs droitiers de son calibre et de son gabarit (6 pi 6 po, 229 lb) ne courent pas les rues, et le contrat qu’il a décroché en témoigne. Ce sont les Devils du New Jersey qui revendiquent le trophée de chasse, eux qui ont allongé 63 millions au Torontois de 28 ans pour les sept prochaines années. Cela le met au quatrième rang des défenseurs les mieux payés du circuit, ex æquo avec son nouveau coéquipier P. K. Subban et avec Cale Makar, de l’Avalanche du Colorado. Preuve que les droitiers ont la cote : six des sept arrières les plus riches de la LNH tirent de la droite. S’ajoutera bientôt au groupe Seth Jones, qui gagnera 9,5 millions à partir de 2022-2023.

Incorrigibles Oilers

PHOTO MARCIO JOSE SANCHEZ, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Zach Hyman

Si vous ne saviez pas que les Oilers préfèrent l’attaque à la défense, peut-être devriez-vous considérer suivre un autre sport que le hockey de la LNH. Les Albertains n’ont pas fait mentir leur réputation. Le directeur général Ken Holland a d’abord confirmé les multiples rumeurs en embauchant Zach Hyman pour sept ans, moyennant 38,5 millions (moyenne de 5,5 millions). Hyman a prouvé sa valeur en jouant au côté d’Auston Matthews à Toronto et fera de même à Edmonton avec Connor McDavid, mais c’est beaucoup d’argent (et d’années) pour un joueur de 29 ans. Or, comment résister à la tentation de surpayer un ailier quand les lacunes du club se trouvent en défense ? Parlant de ce département, les Oilers ont consenti une prolongation de contrat à Tyson Barrie et embauché le très instable Cody Ceci, en plus d’échanger Ethan Bear aux Hurricanes. Décidément, on marquera encore beaucoup de buts la saison prochaine Edmonton. On en accordera beaucoup, aussi.

Le Lightning (re)fait le plein

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Zach Bogosian et Josh Anderson

Avec les départs des patineurs Yanni Gourde, Blake Coleman, Barclay Goodrow, Tyler Johnson et David Savard après sa conquête de la Coupe Stanley, le Lightning n’avait pas le choix de (re)faire le plein de joueurs. Le directeur général Julien BriseBois a commencé son magasinage avec des employés de soutien au bas prix, rapatriant le défenseur Zach Bogosian, artisan de la Coupe Stanley de 2020, et en embauchant l’attaquant Pierre-Edouard Bellemare. Il a aussi offert un contrat au Québécois Charles Hudon, ancien du Canadien qui s’était expatrié en Suisse la saison dernière. Le coup du circuit du jour est toutefois venu de l’interne, lorsque Brayden Point a accepté une prolongation contractuelle de 8 ans et 76 millions qui entrera en vigueur en 2022-2023 – une entente identique à celle qu’écoule présentement Nikita Kucherov.

La valse des gardiens (2)

PHOTO PERRY NELSON, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Darcy Kuemper (35) et Gabriel Landeskog (92)

L’Avalanche du Colorado n’a pas attendu longtemps avant de remplacer Grubauer. Elle a donc acquis Darcy Kuemper, des Coyotes de l’Arizona, en retour d’un choix de premier tour en 2022 et du jeune défenseur Conor Timmins. Un peu plus tôt, Linus Ullmark, jusque-là un membre des Sabres de Buffalo, avait déménagé ses pénates à Boston, après que les Bruins lui eurent accordé 20 millions pour les quatre prochaines saisons. La question à plusieurs millions, maintenant : qui gardera les buts en Arizona et à Buffalo ? Mercredi, les Coyotes avaient signé une entente (1 an, 750 000 $) avec Carter Hutton, 35 ans, lui aussi un ancien des Sabres. Cela fait maintenant de lui l’unique gardien de l’organisation à posséder plus de 10 matchs d’expérience dans la LNH, devant Josef Korenar (10) et Ivan Prosvetov (3). À Buffalo, les départs d’Ullmark et de Hutton laissent le filet au vieux routier Craig Anderson, embauché tard mercredi, ainsi qu’à Dustin Tokarski et au jeune Ukko-Pekka Luukkonen, choix de deuxième tour du club en 2017 qui a disputé quatre rencontres avec les Sabres en 2021. On souhaite bonne chance à tout ce beau monde.

Autres signatures dignes de mention

  • Ryan Getzlaf, Anaheim, 1 an, 4,5 millions*
  • Ryan Dzingel, Arizona, 1 an, 1,1 million
  • Nick Foligno, Boston, 2 ans, 7,6 millions
  • Derek Forbort, Boston, 3 ans, 9 millions
  • Erik Haula, Boston, 2 ans, 4,75 millions
  • Tomas Nosek, Boston, 2 ans, 3,5 millions
  • Blake Coleman, Calgary, 6 ans, 29,4 millions
  • Jordan Martinook, Caroline, 3 ans, 5,4 millions*
  • Jake McCabe, Chicago, 4 ans, 16 millions
  • Sean Kuraly, Columbus, 4 ans, 10 millions
  • Luke Glendening, Dallas, 2 ans, 3 millions
  • Ryan Suter, Dallas, 4 ans, 14,6 millions
  • Carter Verhaeghe, Floride, 3 ans, 12,5 millions*
  • Andreas Athanasiou, Los Angeles, 1 an, 2,7 millions*
  • Alexander Edler, Los Angeles, 1 an, 3,5 millions
  • Mikael Granlund, Nashville, 4 ans, 20 millions*
  • Patrick Nemeth, NY Rangers, 3 ans, 7,5 millions
  • Michael Del Zotto, Ottawa, 2 ans, 4 millions
  • Nate Thompson, Philadelphie, 1 an, 800 000 $
  • Brock McGinn, Pittsburgh, 4 ans, 11 millions
  • Nick Bonino, San Jose, 2 ans, 4,1 millions
  • Travis Hamonic, Vancouver, 2 ans, 6 millions*
  • Tucker Poolman, Vancouver, 4 ans, 10 millions
  • Mattias Janmark, Vegas, 1 an, 2 millions*
  • Alex Martinez, Vegas, 3 ans, 15,75 millions*

*Prolongation contractuelle