(Vancouver) Les Canucks de Vancouver ont sacrifié leur choix de premier tour du repêchage de vendredi soir pour mettre la main sur l’ailier droit Conor Garland et le défenseur Oliver Ekman-Larsson des Coyotes de l’Arizona.

La Presse Canadienne

En plus du neuvième choix au total, les Canucks ont envoyé les attaquants Jay Beagle, Loui Eriksson et Antoine Roussel aux Coyotes, ainsi que leur choix de deuxième tour en 2022 et de septième tour en 2023.

Âgé de 25 ans, Garland a récolté 12 buts et 27 passes en 49 matchs avec les Coyotes la saison dernière. Ekman-Larsson, un vétéran de 30 ans, a quant à lui fourni 24 points en 46 parties.

Les deux équipes se sont échangées de gros contrats lors de cette transaction. Ekman-Larsson est toujours sous contrat pour six saisons à un salaire annuel moyen de 8,25 millions US, tandis que les salaires de Beagle, Eriksson et Roussel représenteront 12 millions la saison prochaine.

Les Canucks ne repêcheront pas au premier tour pour une deuxième saison de suite. L’année dernière, ils avaient pris la parole seulement à partir du troisième tour, où ils ont repêché le défenseur Joni Jurmo au 82e rang.

Les Coyotes avaient perdu leur choix de premier tour à l’encan de vendredi, puisqu’ils ont été sanctionnés par la LNH pour avoir enfreint la politique du circuit en matière d’évaluation des espoirs en 2020.

La formation de l’Arizona a donc choisi de laisser partir son capitaine des trois dernières saisons.

« (Ekman-Larsson) est un excellent joueur et une meilleure personne encore. Nous lui souhaitons à lui et à Conor tout le mieux pour la suite de leur carrière », a déclaré le directeur général des Coyotes, Bill Armstrong.