Parce qu’on est en 2021, le suspense n’aura pas duré bien longtemps. Bien que le Kraken de Seattle ne devait annoncer qu’en soirée sa sélection de 30 joueurs prévue par le repêchage d’expansion, des fuites d’informations ont rapidement révélé les premiers noms qui figurent sur la liste de la 32équipe de la LNH.

Simon-Olivier Lorange
Simon-Olivier Lorange La Presse

Le plus attendu ne s’y retrouve pas : Carey Price demeurera avec le Canadien, ont révélé différents médias. Le Tricolore avait littéralement volé le spectacle en ne protégeant pas sa grande vedette Carey Price. Le gardien de 33 ans aurait lui-même proposé ce scénario.

Deux obstacles se dressaient devant le Kraken : le gigantesque contrat de Price, qui doit empocher une moyenne de 10,5 millions de dollars pendant encore 5 saisons, et son état de santé. Bien que le Canadien n’ait encore rien confirmé à ce sujet, il est possible que le gardien doive passer sous le bistouri et qu’il doive rater la saison 2021-2022 en partie ou en totalité. Des blessures aux hanches et au genou ont été évoquées.

Après quelques jours au cours desquels toutes les spéculations étaient permises, il semble que c’est finalement le jeune défenseur Cale Fleury qui prendra finalement le chemin de Seattle.

Différents informateurs des réseaux Sportsnet et TSN, de même que Frank Seravalli, du site Daily Faceoff, ont publié la plupart des noms sélectionnés par le truchement de leur compte Twitter respectif.

Solide défense

Ron Francis, directeur général du Kraken, n’a toutefois pas boudé son plaisir de sélectionner des joueurs vedettes. Le réseau TSN a confirmé que Mark Giordano, laissé sans protection par les Flames de Calgary, poursuivra sa carrière à Seattle.

Le vétéran de 37 ans, capitaine des Flames depuis 2013, dirigera une brigade défensive qui a déjà très bonne mine. Le Kraken s’est déjà entendu avec le défenseur Adam Larsson, des Oilers d’Edmonton, sur les termes d’un contrat de 4 ans qui lui rapportera un total de 16 millions. Il en irait de même avec le défenseur Jamie Oleksiak, des Stars de Dallas.

Les joueurs autonomes sans compensation laissés sans protection pouvaient alors négocier directement avec le Kraken depuis samedi pour la signature d’un nouveau contrat. Si une entente était conclue, l’ancien club de ce joueur n’avait pas à perdre d’autres joueurs.

Vince Dunn, des Blues de St-Louis, Carson Soucy, du Wild du Minnesota, Jeremy Lauzon, des Bruins de Boston, Haydn Fleury (le frère de Cale), des Ducks d’Anaheim, et Kurtis MacDermid, des Kings de Los Angeles, s’ajouteraient à la défense.

Gourde, Driedger…

En attaque, Yanni Gourde est jusqu’ici le joueur le plus prolifique parmi ceux dont le nom a été publié. L’attaquant du Lightning de Tampa Bay vient de connaître une saison de 36 points en 56 matchs, une production équivalant à 53 points sur un calendrier complet de 82 rencontres.

PHOTO GERRY BROOME, ASSOCIATED PRESS

Yanni Gourde

Le Québécois de 29 ans a jusqu’ici disputé toute sa carrière à Tampa, où il a remporté deux coupes Stanley en 2020 et 2021.

Jordan Eberle, des Islanders de New York, Mason Appleton, des Jets de Winnipeg, Brandon Tanev, des Penguins de Pittsburgh, Calle Järnkrok, des Predators de Nashville, Jared McCann, des Maple Leafs de Toronto, Joonas Donskoi, de l’Avalanche du Colorado, Tyler Pitlick, des Coyotes de l’Arizona, Nathan Bastian, des Devils du New Jersey, Morgan Geekie, des Hurricanes de la Caroline, Colin Blackwell, des Rangers de New York, et John Quenneville, des Blackhawks de Chicago, sont les autres attaquants du Kraken dont l’identité a été révélée.

Carsen Twarynski constitue pour sa part l’une des sélections les plus surprenantes. L’ailier de 24 ans, très peu connu, appartenait jusque-là aux Flyers de Philadelphie. On ne sait pas encore si une entente est survenue entre le Kraken et les Flyers afin d’épargner des vétérans comme James Van Riemsdyk ou Shayne Ghostisbehere, par exemple.

Kole Lind, des Canucks de Vancouver, et Alexander True, des Sharks de San Jose, de même que les défenseurs Gavin Bayreuther, des Blue Jackets de Columbus, et William Borgen, des Sabres de Buffalo, figurent aussi parmi les joueurs plus obscurs de ce repêchage. Avec Twarynski, ils ont disputé un total de 90 matchs dans la LNH.

Devant le filet, on sait déjà depuis quelques jours que Chris Driedger, autrefois des Panthers de la Floride, avait signé un contrat comme joueur autonome. On aurait en outre sélectionné Vitek Vanecek, des Capitals de Washington, et Joey Daccord, des Sénateurs d’Ottawa.

Les règles du jeu

Chacune des 30 équipes concernées avait jusqu’à samedi pour établir sa liste de protection, à savoir les joueurs qu’elle désirait garder sans risquer de les perdre aux mains du Kraken. Cette liste devait contenir un gardien, puis sept attaquants et trois défenseurs, sinon huit patineurs, toutes positions confondues.

De son côté, le Kraken devait choisir un minimum de 14 attaquants, 9 défenseurs et 3 gardiens. La direction a remis sa liste finale à la LNH à 10 h mercredi matin.

Une fois le repêchage d’expansion terminé, le Kraken deviendra une équipe comme toutes les autres. La formation prendra donc part vendredi au repêchage d’entrée, dont elle possède le deuxième choix au total. Elle pourra en outre pourchasser tous les joueurs autonomes sans compensation qui deviendront libres comme l’air le 28 juillet prochain. Des joueurs comme Phillip Danault, du Canadien, ou encore Dougie Hamilton, défenseur le plus prisé du marché, pourront donc signer des contrats avec la nouvelle équipe, eux qui ont possiblement déjà discuté avec la direction du Kraken au cours des derniers jours.