(Calgary) L’ancien entraîneur-chef des Sénateurs d’Ottawa, Dave Cameron, a profité de la nomination d’André Tourigny avec les Coyotes de l’Arizona pour remplir les deux rôles laissés en plan par ce dernier au niveau junior.

La Presse Canadienne

Cameron vient d’être nommé entraîneur-chef d’Équipe Canada junior en vue du prochain mondial en 2022 présenté à Edmonton et à Red Deer, en Alberta. Un rôle occupé par Tourigny lors du plus récent tournoi.

Mais avant de diriger l’équipe nationale, Tourigny était d’abord l’entraîneur-chef des 67 d’Ottawa dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario. Là encore, les 67 ont annoncé précédemment avoir embauché Cameron pour le poste.

Au sein d’Équipe Canada, le personnel d’entraîneurs sera complété par le retour de Michael Dyck à titre d’adjoint et par l’ajout de Louis Robitaille et de Dennis Williams comme adjoints ainsi que d’Olivier Michaud comme consultant pour les gardiens de but.

Cameron sera donc de retour à Ottawa après avoir passé cinq saisons comme adjoint et entraîneur-chef des Sénateurs dans la Ligue nationale de hockey.

Il avait pris la relève derrière le banc des Sénateurs à la suite du congédiement de Paul McLean lors de la saison 2014-15. Il avait alors mené les Sénateurs jusqu’au quatrième rang de la section Atlantique. L’équipe s’était ensuite inclinée en première ronde des séries éliminatoires face au Canadien de Montréal.

Cameron a été congédié à son tour en même temps que ses adjoints Tourigny et Rick Wamsley quand les Sénateurs ont raté les séries éliminatoires au terme de la saison 2015-16.

Il a ensuite passé deux saisons comme adjoint chez les Flames de Calgary jusqu’en 2018. Puis, il s’est envolé vers l’Europe pour diriger une équipe professionnelle à Vienne, en Autriche.

Sur la scène internationale, il a remporté trois médailles au niveau junior, soit l’argent comme entraîneur-chef en 2011, ainsi que l’or et l’argent comme adjoint en 2009 et 2011.

Il faisait aussi partie du personnel d’entraîneur de l’équipe canadienne lors de la conquête de la médaille d’or au Championnat du monde senior en 2016.

Le camp de développement estival d’Équipe Canada junior doit s’ouvrir la semaine prochaine sur le territoire de la première nation de Tsuut’ina, près de Calgary.