Après plusieurs années d’âpres négociations, la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) a annoncé mercredi qu’elle se joignait finalement au Réseau du sport étudiant au Québec (RSEQ).

Jean-Philippe Arcand
Jean-Philippe Arcand La Presse

Dans le but d’harmoniser l’offre de hockey scolaire à travers la province, et suivant la recommandation en ce sens d’un comité indépendant mené par l’ex-arbitre Stéphane Auger, le ministère de l’Éducation avait exigé que tous les circuits de hockey étudiant s’unissent au RSEQ. Si la Ligue de hockey interscolaire du Québec (LHIQ) s’est promptement exécutée en février, ce fut une toute autre histoire avec la LHPS.

Devant cette situation, certains programmes avaient décidé de quitter la LHPS à la faveur du RSEQ. Afin de dénouer l’impasse qui perdurait, la ministre déléguée aux Sports Isabelle Charest avait décrété que la LHPS et le RSEQ devaient en arriver à une entente avant le 31 mai.

Un mois et demi après cette date butoir, un accord a enfin pu être conclu.

« C’est beaucoup plus qu’une unification des ligues. Avec l’arrivée de la LHPS et la LHIQ au RSEQ, c’est maintenant une nouvelle force pour le développement du hockey au Québec », s’est félicité le président de la LHPS, Louis Simard, dans un communiqué.

Le président-directeur général du RSEQ, Gustave Roël, s’est quant à lui réjoui de pouvoir « contribuer conjointement avec la LHPS à l’harmonisation du développement du hockey scolaire ».

Tout indique maintenant que les équipes de la LHPS seront regroupées au sein d’une même division en vue de la prochaine saison, qui se mettra en branle cet automne.