On dit souvent que pour avoir du succès en séries éliminatoires, ton gardien doit élever son jeu d’un cran.

La Presse Canadienne

Andrei Vasilevskiy a encore eu son mot à dire dans la deuxième conquête consécutive de la Coupe Stanley du Lightning de Tampa Bay et il a gagné le trophée Conn Smythe, remis au joueur le plus utile des séries.

Le Russe a confirmé son titre de joueur le plus utile en blanchissant le Canadien de Montréal 1-0, mercredi soir, lors du cinquième match de la finale de la coupe Stanley.

Grâce à ses 22 arrêts, Vasilevskiy a blanchi ses adversaires pour une cinquième fois de suite lors du match au cours duquel le Lightning gagne une série. Il n’a pas non plus perdu deux parties consécutives en séries depuis 2019.

Au passage, Vasilevskiy est devenu le premier gardien depuis Ken Dryden, avec le Canadien, à garder tous les matchs de son équipe lors de deux conquêtes de suite.

En finale contre le Tricolore, Vasilevskiy n’a permis que huit buts en cinq parties, stoppant 132 des 140 lancers dirigés vers son filet.

Le gardien de 26 ans s’est notamment signalé lors du deuxième affrontement de la finale. Alors que son équipe subissait la pression du Canadien, il a repoussé 42 rondelles, aidant le Lightning à gagner 3-1 et prendre les devants 2-0 dans cette série.

Vasilevskiy a eu l’air humain contre les Panthers de la Floride, lors du premier tour éliminatoire, montrant une moyenne de buts alloués de 2,64 en six matchs, mais il a retrouvé ses aises par la suite.

Contre les Hurricanes de la Caroline et les Islanders de New York, il a affiché un pourcentage d’arrêts de ,940. Il a encore mieux fait contre le Bleu-blanc-rouge, présentant un pourcentage d’efficacité de ,943.