Le capitaine des Blackhawks de Chicago Jonathan Toews a indiqué qu’il a souffert du syndrome de réponse inflammatoire systémique dans une vidéo qu’il a diffusée sur son compte Twitter officiel.

La Presse Canadienne

Toews n’a pas joué pour les Blackhawks de Chicago cette saison, à cause du SRIS, un syndrome clinique correspondant à la réponse inflammatoire systémique à certaines agressions cliniques graves comme un état infectieux, un état de choc ou un traumatisme.

« Mon corps tombait en morceaux. Je ne pouvais tout simplement pas récupérer ; mon système immunitaire réagissait à tout, peu importe ce que je faisais pendant la journée, a révélé Toews dans la vidéo. Ç’a pris du temps, et ç’a été frustrant de ne pas savoir quand, ni comment, j’allais pouvoir revenir (au jeu). Mais je savais qu’un jour j’allais voir la lumière au bout du tunnel. »

En janvier dernier, le hockeyeur âgé de 33 ans a annoncé avant le début du camp d’entraînement qu’il avait ressenti des symptômes « d’épuisement ». Le vétéran joueur de centre avait alors demandé qu’on respecte sa vie privée alors qu’il tente de retrouver la santé.

« Je n’ai pas voulu en parler cette année, mais je tiens à remercier les partisans, mes coéquipiers et l’organisation pour leur soutien. On prend parfois des choses pour acquis, et je crois que j’ai réalisé qu’il y a des choses plus importantes dans la vie que le hockey, mais j’ai hâte de retourner sur la patinoire du United Center et de m’amuser », a-t-il conclu.

Toews sera donc de retour la saison prochaine, après avoir contribué à la conquête de trois coupes Stanley des Blackhawks entre 2010 et 2015.

Il a marqué 18 buts et amassé 42 mentions d’aide en 70 matchs en 2019-20, et fut l’un des meilleurs attaquants défensifs et l’un des plus efficaces au cercle des mises en jeu.

Toews a été sélectionné en première ronde, troisième au total, par les Hawks lors du repêchage de la LNH en 2006.