Les succès que connaissent le Canadien sur la glace se répercutent jusque dans la direction du club. L’organisation a récompensé l’un de ses membres de haut rang en offrant une prolongation contractuelle de trois ans à John Sedgwick, vice-président aux opérations hockey et affaires juridiques.

Simon-Olivier Lorange
Simon-Olivier Lorange La Presse

Travailleur de l’ombre, Sedgwick est responsable de la négociation des contrats avec les joueurs ainsi que de la complexe gestion du plafond salarial. Son rôle a été plus important que jamais au cours de la saison 2021, alors que les pertes financières essuyées par la LNH en raison de la pandémie de COVID-19 ont empêché l’habituelle augmentation du plafond salarial. Pendant toute la campagne, le directeur général Marc Bergevin et lui ont dû, sur base quotidienne, travailler avec un soin maladif afin de respecter le cadre en vigueur et de conserver une formation la plus complète possible.

C’est aussi lui qui supervise les cause d’arbitrage ainsi que « les situations concernant les questions en rapport avec la convention collective entre la LNH et l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey », a décrit l’équipe dans un communiqué.

Embauché par le Canadien en 2013, Sedgwick a été promu au rang de vice-président en 2017. L’équipe rappelle par ailleurs que cet avocat de formation a joué un rôle prépondérant dans la création du Rocket de Laval, dans la Ligue américaine, et dans l’association qu’a récemment conclue le CH avec les Lions de Trois-Rivières, dans l'ECHL.