(Montréal) Jim Hulton, des Islanders de Charlottetown, a remporté le trophée Ron-Lapointe, remis à l’entraîneur-chef de l’année dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

La Presse Canadienne

Hulton a appris de la bouche d’André Tourigny qu’il recevait cet honneur, mardi. Tourigny a déjà gagné ce trophée en 2005-06, alors qu’il dirigeait les Huskies de Rouyn-Noranda.

Hulton a connu une excellente saison derrière le banc des Islanders de Charlottetown. La formation de l’Île-du-Prince-Édouard a montré un dossier de 35-5-0 et a mis la main sur le trophée Jean-Rougeau, remis aux champions de la saison.

Les Islanders ont perdu en demi-finales de la LHJMQ contre les éventuels champions de la coupe du Président, les Tigres de Victoriaville.

Hulton a devancé au scrutin l’entraîneur-chef des Foreurs de Val-d’Or, Daniel Renaud, et celui des Voltigeurs de Drummondville, Steve Hartley.

Sous la tutelle de Renaud, les Foreurs ont été dominants au Québec. L’équipe de l’Abitibi a revendiqué une fiche de 29-3-4 et s’est rendue jusqu’en finale de la Coupe du Président.

Hartley était finaliste dans cette catégorie pour une deuxième année consécutive. Il a aidé les Voltigeurs à connaître une saison surprenante malgré le départ de quelques joueurs clés et quelques vétérans, à la conclusion de la saison précédente.

Ce trophée est nommé en l’honneur de Ron Lapointe, qui a dirigé le Junior de Montréal, les Remparts de Québec ainsi que les Cataractes de Shawinigan avant de faire le saut dans la LNH. Il est décédé à l’âge de 42 ans après une bataille de trois ans contre le cancer.

Parmi les anciens lauréats de cet honneur, on compte quelques entraîneurs qui se retrouvent actuellement chez les professionnels, soit Joël Bouchard, Dominique Ducharme, Gerard Gallant et Pascal Vincent.