(TORONTO) Eric Staal s’était finalement échappé 24 heures trop tôt. Le vétéran avait laissé entendre, vendredi, que Jesperi Kotkaniemi intègrerait la formation pour le deuxième match de la série, et Dominique Ducharme l’a confirmé samedi matin.

Guillaume Lefrançois
Guillaume Lefrançois La Presse

Kotkaniemi prendra la place de Jake Evans. Ce dernier s’est blessé au dernier match et n’a pas disputé la troisième période. Il n’était pas de l’entraînement de vendredi, ni de celui, très optionnel, de samedi.

Il faudra voir si le « clou » est maintenant droit. Ducharme avait employé la métaphore du clou qui était croche lorsqu’il a justifié le retrait de la formation de Kotkaniemi pour le début de la série.

Kotkaniemi remplacera Evans au centre de Paul Byron et Artturi Lehkonen.

Ils ont eu du succès ensemble. J’aime vraiment la semaine de Kotkaniemi. Il a pris un pas de recul et il a travaillé sur son jeu. On a confiance en ce trio.

Dominique Ducharme

Les trois comparses n’ont pas beaucoup joué ensemble cette saison, à peine 47 minutes à 5 contre 5, selon Natural Stat Trick. Ducharme a toutefois évoqué le match du 21 avril à Edmonton, un match aux allures de séries que le Tricolore avait remporté en livrant une de ses meilleures performances de la saison. Ducharme avait alors réuni Byron, Kotkaniemi et Lehkonen, et le trio avait livré une solide performance, malgré une confrontation corsée (le trio de Leon Draisaitl). Le trio avait inscrit un but et n’en avait pas accordé, contrôlant 70 % des tentatives de tir.

Parlant de trios, il faudra surveiller celui de Tyler Toffoli, Nick Suzuki et Joel Armia. Les trois ont été très discrets offensivement jeudi, même si on retrouve dans cette unité les deux attaquants les plus productifs du CH cette saison.

« On sait qu’on peut être bien meilleurs, a admis Toffoli. On n’a pas assez contrôlé la rondelle et fait les petits jeux qui nous permettent de connaître du succès. On sait qu’on peut être meilleurs et on doit le montrer ce soir. »

Mystère en défense

Shea Weber a amorcé le dernier match en compagnie de Jon Merrill, mais a surtout joué avec Ben Chiarot en troisième période. On devine que c’était une façon de ramener graduellement Weber, qui disputait son premier match depuis le 28 avril.

Interrogé à savoir s’il allait réunir Chiarot et Weber dès le début du match, Ducharme est demeuré évasif. « On verra des paires différentes, selon les situations. Chaque match est différent, donc on est prêts à tout. »

Il sera intéressant de voir si l’absence de John Tavares changera la dynamique en ce sens. Si les trios observés à l’entraînement de vendredi des Leafs tiennent, il est assez clair que la principale menace viendra de l’unité de Zach Hyman, Auston Matthews et Mitch Marner. Le deuxième trio était composé du dangereux William Nylander, avec Alex Galchenyuk et Nick Foligno.

Douze patineurs ont participé à l’entraînement de samedi matin, en plus des trois gardiens de l’équipe. Les attaquants Lehkonen, Phillip Danault, Josh Anderson, Cole Caufield et Michael Frolik se sont délié les jambes, tout comme les défenseurs Chiarot, Joel Edmundson, Brett Kulak, Jon Merrill, Alexander Romanov, Xavier Ouellet et Erik Gustafsson.