(Anaheim) Le gardien des Ducks d’Anaheim Ryan Miller accrochera ses jambières après la saison, mettant ainsi un terme à sa carrière de 18 campagnes dans la LNH.

Greg Beacham Associated Press

Miller, qui est âgé de 40 ans, a annoncé sa décision jeudi.

Le gardien américain a disputé 794 rencontres avec les Sabres de Buffalo, les Canucks de Vancouver, les Blues de St. Louis et les Ducks, avec lesquels il a passé les quatre dernières campagnes essentiellement dans un rôle de réserviste derrière John Gibson.

Miller a gagné le trophée Vézina, remis au gardien par excellence de la LNH, avec les Sabres en 2010.

Sa fiche de 390-289-87 en carrière, assortie d’un taux d’efficacité de 91,4 %, lui a permis de devenir le gardien américain le plus victorieux de l’histoire de la LNH, tout en étant deuxième au chapitre des jeux blancs (44) et des matchs disputés. Au total, il pointe au 14e échelon au chapitre des victoires, au 12e pour les arrêts (21 621) et au 19e pour le nombre de matchs disputés.

Miller s’est également illustré sur la scène internationale, notamment aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010, où il a été nommé le joueur par excellence et le meilleur gardien du tournoi.

Il a compilé une fiche de 5-1 avec un taux d’efficacité de 94,6 % pour mener les États-Unis à la conquête de la médaille d’argent, à la suite du célèbre but du Canadien Sidney Crosby en prolongation de la finale olympique.

L’ex-joueur de l’Université Michigan State a aussi été nommé le gardien par excellence de la NCAA et de la Ligue américaine — il est ainsi devenu le seul gardien de l’histoire à avoir obtenu ces honneurs, en plus du trophée Vézina et de la médaille d’argent aux Jeux olympiques.

Miller a participé aux séries éliminatoires de la LNH à sept reprises, et il a présenté une fiche de 28-27 avec trois jeux blancs et une moyenne de buts alloués cumulative de 2,52.