Pour une deuxième journée d’affilée, les Remparts de Québec pouvaient miser sur la présence de tous leurs joueurs, jeudi, à la séance d’entraînement. Après avoir vu sept joueurs être affectés par la COVID-19 et tous les autres être mis en quarantaine préventive, Patrick Roy convenait que le processus de retour au jeu était plus complexe qu’il ne le pensait.

Le Soleil

« Je comprends ce qui s’est passé à Vancouver, c’est beaucoup plus long que je pensais. J’imagine que tant et aussi longtemps que tu n’as pas été affecté par la COVID, tu ne comprends pas ce qui se passe », admettait l’entraîneur-chef.

> Lisez l’article complet sur le site internet du Soleil