Les attentes envers son équipe demeurent « élevées », même si par moments, ce qu’il voit sur la glace est « déroutant ».

Simon-Olivier Lorange Simon-Olivier Lorange
La Presse

Marc Bergevin a dressé un bilan mitigé des performances du Canadien, lundi en fin de journée, après que fut passée l’heure limite des transactions dans la Ligue nationale de hockey.

« Je vois une équipe qui connaît de bonnes séquences et d’autres, moins bonnes, donc une équipe du milieu », a-t-il évalué. Il estime que c’est la « constance » qui manque le plus à son club pour l’instant.

La remarque est pertinente, au moment où le Canadien vient d’essuyer trois revers de suite, dont un, le dernier contre les Jets de Winnipeg, qui a tourné à l’humiliation.

La réponse est dans le vestiaire : nos joueurs ont beaucoup de caractère, c’est à eux de le démontrer.

Marc Bergevin

La balle est en effet dans leur camp, puisque l’aide immédiate que leur a apportée leur patron est somme toute modeste.

Lundi, le Canadien a mis la main sur le défenseur Erik Gustafsson, des Flyers de Philadelphie. Le Suédois de 29 ans n’est plus l’ombre du joueur qu’il était il y a deux ans, lorsqu’il a inscrit 60 points avec les Blackhawks de Chicago. Il vient d’être rayé de la formation des Flyers 9 fois au cours des 10 dernières rencontres.

PHOTO FRANK FRANKLIN II, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Erik Gustafsson

La veille, Bergevin avait acquis Jon Merrill, lui aussi un défenseur, des Red Wings de Detroit.

Les deux joueurs passeront leur semaine d’isolement obligatoire dans l’Ouest canadien, afin d’y rejoindre leur nouvelle équipe pendant le voyage de la semaine prochaine.

Creux de vague en défense

Leur arrivée palliera par ailleurs le départ de Victor Mete, réclamé au ballottage par les Sénateurs d’Ottawa. Il était devenu évident que le jeune homme ne cadrait plus dans les plans du Tricolore. Sa performance difficile à son dernier match, jeudi dernier, aura été celle de trop.

Mine de rien, il s’agit du deuxième jeune défenseur, après Noah Juulsen, à quitter l’organisation par le truchement du ballottage cette saison. Quant à Otto Leskinen, rappelé du Rocket de Laval, son match chancelant de samedi dernier lui a déjà valu d’être retiré de la formation au profit de Xavier Ouellet. Et Cale Fleury, qui avait amorcé la dernière saison à Montréal, n’a pas joué dans la LNH depuis le 15 janvier 2020.

Il en résulte aujourd’hui que sept des huit premiers défenseurs de l’équipe ont été acquis par voie de transaction. Seul Alexander Romanov a été repêché par le Canadien.

Des espoirs de prestige, Kaiden Guhle et Jordan Harris en tête, sont attendus au cours des prochaines années. Mais pour l’heure, la réponse en défense ne venait manifestement pas du système de développement du Canadien.

Refusant de confirmer un creux de vague dans le développement des défenseurs, Bergevin a déploré que ce mot soit utilisé de manière « cheap ».

On donne les mêmes outils à tous les joueurs. Mais ils se développent à différents niveaux. On repêche les joueurs à [18 ans], ce n’est pas une science exacte. Tu leur donnes le meilleur environnement possible, le reste dépend d’eux.

Marc Bergevin

Faible prix, faible risque

En Merrill, Bergevin affirme avoir amené « un défenseur mobile, qui fait bien circuler la rondelle et doté d’un bon gabarit ». Quant à Gustafsson, « il a obtenu 60 points il n’y a pas longtemps [en 2018-2019] », a rappelé le directeur général, ajoutant qu’il pouvait donner un coup de main en avantage numérique.

Ces deux joueurs « complètement différents » n’ont par ailleurs presque rien coûté au Canadien : un choix de 5e tour et un espoir (Hayden Verbeek) en qui on fondait peu d’attentes pour Merrill, ainsi qu’un choix de 7e tour pour Gustafsson, dont la moitié du salaire sera par ailleurs épongée par les Flyers.

PHOTO PAUL SANCYA, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Jon Merrill

Aucun des deux ne représente « un risque » pour l’équipe et « le prix à payer était très raisonnable », a-t-on insisté.

Bergevin a par ailleurs laissé entendre qu’il avait tenté d’échanger Mete, mais qu’il n’avait pas trouvé d’interlocuteur prêt à céder un joueur ou un choix au repêchage en retour. Il souhaite néanmoins « la meilleure des chances » à celui qu’il décrit comme « une bonne personne ». Mete devait disputer son premier match dès lundi soir avec les Sénateurs.

Du reste, signe qu’il était prêt à améliorer encore davantage sa formation, Marc Bergevin a indiqué avoir communiqué avec « probablement toutes les équipes sur tous les joueurs disponibles ».

Son credo des dernières années n’a toutefois pas changé : « C’est certain qu’il y a des joueurs qu’on aurait pu aller chercher, mais sacrifier nos jeunes joueurs pour du court terme, on n’était pas prêts à faire ça du tout. »

Effectif final

L’effectif en place est donc celui qui disputera les 18 derniers matchs de la saison 2021. Merrill et Gustafsson rejoindront le club au courant de la semaine prochaine, tandis que Ben Chiarot et Carey Price, blessé, de même que Joel Armia, qui se remet encore d’un épisode de COVID-19, devraient être de retour bientôt.

Il y a aussi Cole Caufield, prolifique à ses débuts dans la Ligue américaine, qui pourrait apparaître dans le « grand club » au cours des prochaines semaines.

Malgré les insuccès des derniers matchs, la dernière ligne droite s’amorce dans une position relativement confortable pour le Canadien, toujours installé au quatrième rang de la division Nord, dernière place pour accéder aux séries éliminatoires. Rien n’est encore gagné, mais avec huit points d’avance sur les Flames de Calgary, qui ont toutefois disputé deux parties de plus, il faudrait une sérieuse catastrophe pour rater le coche.

Par contre, a souligné Bergevin, « notre équipe a été parfois très bonne, parfois déroutante [confusing] ».

« Je m’attends des joueurs qu’ils jouent du mieux qu’ils peuvent pour devenir l’équipe qu’ils peuvent être. Il y a des hauts et des bas dans une saison : il faut trouver de la constance, gagner des matchs et limiter les bas. »

Pour y arriver, « chaque joueur doit jouer à son plein potentiel ». Car « quand ils le font, c’est une excellente équipe ».