Les joueurs des Canucks prennent du mieux, et si tout va bien, l’équipe devrait pouvoir respecter son calendrier de 56 matchs comme prévu.

Richard Labbé Richard Labbé
La Presse

C’est du moins ce qu’a laissé entendre Jim Benning, directeur général du club, lors d’une conférence de presse par vidéo vendredi après-midi.

« Nous sommes en discussions avec les dirigeants de la Ligue nationale, a expliqué Benning. La priorité, c’est que tout le monde puisse recouvrer la santé et qu’on puisse rouvrir notre centre d’entraînement pour permettre aux joueurs de patiner. Nos joueurs prennent du mieux, mais on ne sait pas encore quand on pourra reprendre le collier. »

Les derniers jours n’ont certes pas été faciles pour les joueurs des Canucks et leurs familles. Plus de 20 joueurs ont été infectés par un variant de la COVID-19, et l’équipe est en pause forcée depuis son dernier match, qui date du 24 mars. Depuis cette date, la formation de Vancouver a vu ses cinq matchs suivants reportés.

Pour l’heure, les Canucks doivent conclure leur calendrier comme prévu le 8 mai, mais cette date semble de plus en plus sujette à changement puisqu’il faudra reprendre des matchs, une situation qui pourrait avoir un effet domino sur le calendrier des autres formations canadiennes.

« Il faudra probablement aller après cette date en mai pour pouvoir ajouter des matchs au calendrier, a admis Jim Benning. Mais pour nous, ce ne sera pas plus difficile que la première portion de la saison. Avec le voyagement, ce ne sera pas facile non plus, mais je n’ai entendu personne dire dans notre équipe qu’il ne voulait pas continuer. »

Les détails demeurent nébuleux, mais ce serait un « individu » de l’équipe – il n’a pas été précisé si c’était un joueur ou non – qui aurait contracté le virus en allant « dans un endroit où il y avait eu d’autres cas », selon le médecin de l’équipe, Jim Bovard, qui n’a pas donné plus de détails. Cela a mené à un foyer d’infections au sein du club, où pas moins de 21 joueurs et 4 entraîneurs ont été victimes de ce variant. En date du 8 avril, 19 joueurs des Canucks étaient toujours sur la liste COVID-19 de la LNH.

La bonne nouvelle dans toute cette histoire : il n’y a personne chez les Canucks ou dans l’entourage du club qui a eu besoin de se rendre à l’hôpital pour y être soigné.

Malgré tout, le docteur Bovard a tenu à lancer ce message à la population : « Respectez les mesures… vous ne voulez pas attraper ce virus. »